December 3, 2018 / 4:15 PM / 11 days ago

BMW voit devises, tarifs et matières premières peser sur 2019

BMW s'attend à ce que les changes et la hausse des matières premières aient un impact négatif de plusieurs centaines de millions d'euros sur ses résultats financiers en 2019. /Photo d'archives/REUTERS/Michael Dalder

FRANCFORT (Reuters) - BMW s’attend à ce que les changes et la hausse des matières premières aient un impact négatif de plusieurs centaines de millions d’euros sur ses résultats financiers en 2019, a déclaré lundi le directeur financier du groupe automobile, Nicolas Peter, dans un communiqué.

BMW vise toujours une marge opérationnelle de son activité automobile comprise entre 8% et 10%, a dit lundi Nicolas Peter aux analystes lors d’une présentation à Munich.

“La réalisation de cet objectif en 2019 dépendra de nombreux facteurs différents”, a-t-il déclaré dans des commentaires envoyés à Reuters par courriel.

Les tarifs douaniers, les prix des matières premières et le coût de mise en oeuvre de technologies onéreuses pour réduire les émissions polluantes des véhicules pèseront sur les bénéfices, a déclaré BMW.

La hausse des taxes douanières liée au différend commercial sino-américain entraînera probablement une charge de l’ordre de plusieurs centaines de millions d’euros en 2019, a précisé Nicolas Peter.

BMW estime que des questions d’écart d’acquisition et de garanties auront un impact sur les résultats financiers du quatrième trimestre.

Edward Taylor, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Catherien Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below