December 3, 2018 / 10:29 AM / 9 days ago

Unilever va racheter des produits nutritifs de GSK pour 3,3 milliards d'euros

LONDRES (Reuters) - Unilever va racheter à GlaxoSmithKline son lait malté Horlicks et d’autres produits de nutrition pour 3,3 milliards d’euros, ce qui renforcera nettement sa position dans la santé grand public en Inde, au Bangladesh et dans une vingtaine d’autres pays, essentiellement d’Asie.

Unilever va racheter à GlaxoSmithKline son lait malté Horlicks et d'autres produits de nutrition pour 3,3 milliards d'euros, ce qui renforcera nettement sa position dans la santé grand public en Inde, au Bangladesh et dans une vingtaine d'autres pays, essentiellement d'Asie. /Photo prise le 21 août 2018/REUTERS/Piroschka van de Wouw

L’accord, annoncé lundi, est aussi une nouvelle étape dans la rationalisation de l’activité de GSK.

Nestlé et avant lui Coca-Cola avaient manifesté leur intérêt pour ce portefeuille, dont le principal actif est la participation de 72,5% de GSK dans GlaxoSmithKline Consumer Healthcare.

Unilever a précisé qu’il réaliserait la transaction en numéraire et en actions de sa filiale indienne Hindustan Unilever Limited (HUL).

GSK a dit de son côté que le produit net de cette cession serait d’environ 2,4 milliards de livres sterling (2,7 milliards d’euros).

Une fois la vente réalisée, GSK détiendra une participation de 5,7% environ de HUL, que le groupe pharmaceutique britannique a l’intention de céder par tranches.

En Bourse, Unilever gagnait 0,4% et GSK 0,8% en milieu de matinée à Londres, où l’indice Footsie faisait un bond de plus de 2%.

Le prix payé par Unilever correspond globalement à la valorisation estimée par le marché pour ce portefeuille qui, outre le lait malté Horlicks, comprend la boisson énergétique maltée Boost, elle aussi très présente en Inde. En août, des sources avaient dit à Reuters que la valorisation de l’activité pourrait dépasser 4 milliards de dollars (3,5 milliards d’euros).

Unilever a l’intention de donner une nouvelle jeunesse à Horlicks, qui domine le marché indien des ‘boissons de santé’ mais dont la croissance des ventes se tasse ces dernières années.

En mars, GSK a racheté la part de Novartis dans leur coentreprise de santé grand public, pour 13 milliards de dollars. GSK avait alors annoncé une revue stratégique de sa marque Horlicks et de ses autres produits de santé grand public.

Ben Hirschler à Londres, Noor Zainab Hussain à Bangalore, Dominique Rodriguez pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below