November 8, 2018 / 6:55 PM / 10 days ago

UBS conteste les réquisitions, décline toute responsabilité pénale

La banque suisse UBS, contre laquelle le ministère public a requis jeudi une amende de 3,7 milliards d'euros pour démarchage illicite et blanchiment aggravé de fraude fiscale, conteste cette approche ainsi que toute responsabilité pénale dans l'affaire. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

PARIS (Reuters) - La banque suisse UBS, contre laquelle le ministère public a requis jeudi une amende de 3,7 milliards d’euros pour démarchage illicite et blanchiment aggravé de fraude fiscale, conteste cette approche ainsi que toute responsabilité pénale dans l’affaire.

Dans un communiqué, la banque juge “irrationnel” le calcul des procureurs : “L’amende requise contre UBS AG résulte d’une approche simpliste prenant en compte le montant total des avoirs régularisés par les contribuables français sans aucun preuve des délits incriminés”, estime-t-elle.

“La banque conteste vigoureusement cette approche ainsi que plus généralement toute responsabilité pénale dans cette affaire, et ce depuis le début de l’instruction”, poursuit le communiqué. UBS promet en outre “de faire valoir ses nombreux arguments de fait et de droit lors des audiences consacrées aux plaidoiries de la défense la semaine prochaine”.

Emmanuel Jarry, avec Julie Carriat, édité par Jean-Baptiste Vey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below