November 8, 2018 / 5:35 PM / 5 days ago

Edenred rachète la fintech américaine CSI pour 600 millions de dollars

PARIS (Reuters) - Edenred a annoncé jeudi l’acquisition de la “fintech” américaine Corporate Spending Innovations (CSI), spécialisée dans les paiements inter-entreprises, pour 600 millions de dollars (526 millions d’euros), ce qui lui permet de renforcer sa présence en Amérique du Nord.

Le PDG d'Edenred Bertrand Dumazy. Edenred a annoncé jeudi l'acquisition de la "fintech" américaine Corporate Spending Innovations (CSI), spécialisée dans les paiements inter-entreprises, pour 600 millions de dollars. /Photo d'archives/ REUTERS/Gonzalo Fuentes

Cette transaction s’inscrit dans un vaste mouvement de consolidation dans le secteur des paiements face à l’essor du numérique et des nouveaux comportements des consommateurs, de plus en plus nombreux à effectuer des achats via leurs smartphones.

Edenred a jeté son dévolu sur la société californienne et le marché des paiements BtoB alors qu’il avait été un temps présenté comme un candidat potentiel au rachat d’Ingenico.

Son PDG Bertrand Dumazy a réaffirmé jeudi au cours d’une conférence téléphonique que le spécialiste des services prépayés n’envisageait pas d’opération sur le capital d’Ingenico.

Le rachat de CSI devrait avoir un impact positif sur le résultat opérationnel d’Edenred dès 2019 et sur le résultat net part du groupe en 2020.

Basée en Floride, CSI dispose d’un portefeuille de plus de 800 entreprises clientes et facilite leurs paiements auprès de 475.000 fournisseurs. Elle enregistre une croissance à deux chiffres de ses ventes depuis plusieurs années.

“Avec l’acquisition de ce partenaire nord-américain que nous connaissons bien, nous disposons désormais de nombreux atouts pour devenir un acteur majeur du marché en forte croissance du paiement inter-entreprises”, déclare Bertrand Dumazy, cité dans un communiqué.

L’opération va aussi permettre à Edenred, surtout présent en Europe et en Amérique latine, d’augmenter significativement sa présence en Amérique du Nord.

“Le marché américain est un marché gigantesque et très prometteur, où plus de 60% des paiements entre entreprises se font encore par chèque”, a précisé le PDG lors d’une conférence téléphonique.

CSI devrait gérer un volume de paiements de 11 milliards de dollars en 2018, pour un chiffre d’affaires de 43 millions de dollars. Son Ebitda (excédent brut d’exploitation) devrait atteindre 26 millions de dollars.

Bertrand Dumazy a également estimé qu’à près de 24 fois l’Ebitda, le prix payé par Edenred était “juste, compte-tenu de la qualité de l’actif racheté”.

L’acquisition, qui se fera auprès de Keith Stone, fondateur de l’entreprise, devrait être finalisée au début de 2019.

Gwénaëlle Barzic et Pascale Denis, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below