November 8, 2018 / 2:35 PM / 9 days ago

Ericsson relève son objectif de ventes 2020, sans impressionner

STOCKHOLM (Reuters) - Ericsson a relevé jeudi son objectif de chiffre d’affaires pour 2020, en raison de la reprise de ses activités de réseaux portée par l’accélération des ventes de matériel pour la nouvelle génération de téléphonie mobile 5G.

Ericsson a relevé jeudi son objectif de chiffre d'affaires pour 2020, en raison de la reprise de ses activités de réseaux portée par l'accélération des ventes de matériel pour la nouvelle génération de téléphonie mobile 5G. /Photo d'archives/REUTERS/Stig-Ake Jonsson/TT News Agency

L’équipementier télécoms suédois a confirmé son objectif d’une marge d’exploitation supérieure à 10% en 2020, sans tenir compte de sa restructuration, mais a indiqué que celui à long terme de la porter à plus de 12% serait atteint au plus tard en 2022.

Ces annonces n’ont pas impressionné les investisseurs. Le titre progressait de 0,27% à 81,86 couronnes suédoises vers 10h25 GMT à la Bourse de Stockholm, une hausse identique à celle de l’indice européen des valeurs technologiques.

L’action a gagné 52% depuis le début de l’année, contre +34% pour son concurrent finlandais Nokia.

Ces nouvelles prévisions ne permettent guère de soutenir une hausse future de l’action, écrit dans une note David Mulholland, analyste chez UBS. Les actions d’Ericsson se traitent à un PER de 17, comparé à un PER de 13 pour Nokia, relève-t-il.

“En résumé, nous estimons qu’on pourrait en espérer plus et (...) la valorisation pourrait commencer à peser.”

Le groupe anticipe désormais des ventes nettes dans une fourchette de 210 à 220 milliards de couronnes (20,5 à 21,45 milliards d’euros pour 2020, contre 190 à 200 milliards auparavant, a-t-il dit à l’occasion d’une journée avec les investisseurs à New York.

Les analystes attendent en moyenne une marge d’exploitation de 10,3% pour un chiffre d’affaires de 209 milliards de couronnes, selon des données de Refinitiv.

“Grâce à notre stratégie ciblée, nous avons créé une base solide de stabilité et de rentabilité”, déclare le directeur général Borje Ekholm, cité jeudi dans un communiqué

“Alors que l’industrie adopte la technologie 5G et l’internet des objets, nous nous préparons désormais à passer à l’étape suivante pour générer une croissance profitable d’une manière sélective et ordonnée.”

Helena Soderpalm et Olof Swahnberg; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below