August 15, 2018 / 8:19 AM / 3 months ago

Les actions européennes en hausse, la livre turque rebondit

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance mercredi, encouragées par la progression de Wall Street la veille et par la poursuite du rebond de la livre turque, alors que l’euro est tombé à son plus bas niveau depuis 13 mois face au dollar.

Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance mercredi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,13% après un peu moins d'une heure d'échanges. À Francfort, le Dax prend 0,29%. A Londres, le FTSE 100 oscille autour de l'équilibre. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

À Paris, le CAC 40 gagne 0,13% à 5.410,60 points après un peu moins d’une heure d’échanges. À Francfort, le Dax prend 0,29%. L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,07%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,23% et le Stoxx 600 de 0,1%.

A Londres, le FTSE 100 oscille autour de l’équilibre, freiné par les valeurs minières sur fond de baisse des cours des métaux de base (le cuivre cède 1,79%, le nickel 1,86%).

Au même moment, sur le marché des changes, la livre turque s’affiche en hausse de 4,84% face au dollar à 6,05 après un début de journée en dents de scie. La monnaie turque amplifie ainsi le rebond (+8%) entamé la veille après une chute de près de 40% depuis le début du mois qui l’a fait tomber lundi à son plus bas historique à 7,24 pour un dollar.

La Bourse d’Istanbul progresse de 0,6%.

La situation turque, qui a secoué les marchés financiers mondiaux depuis vendredi, n’est pas pour autant apaisée: Ankara a annoncé un doublement des droits de douane sur certains produits américains importés, comme les voitures, l’alcool et le tabac.

Toujours porté par le repli d’une partie des investisseurs vers les valeurs refuges, le dollar reste orienté à la hausse face à un panier de devises de référence après avoir inscrit en début de journée en Asie un nouveau plus haut de 13 mois.

L’euro, lui, a touché son plus bas depuis juillet 2017 face au billet vert, à 1,1317 dollar, avant de reprendre un peu de terrain pour remonter à plus de 1,1330.

REBOND DES FINANCIÈRES

Sur les marchés actions, l’heure était au repli en Asie: à Tokyo, le Nikkei a cédé 0,68%, effaçant une partie de ses gains de la veille sur des prises de bénéfice, et à Shanghai, l’indice SSE Composite a fini la journée en recul de 2,06%.

Hong Kong a cédé 1,65%, pénalisée entre autres par les valeurs technologiques.

L’indice MSCI des marchés d’Asie-Pacifique hors Japon (-0,95%) est ainsi tombé à son plus bas niveau depuis un an. Quant au MSCI des marchés émergents, il recule de 0,96%.

En Europe, les progressions les plus marquées sont pour les secteurs de l’assurance (+0,42%), des banques (+0,23%) et des services financiers (+0,31%). A Paris, BNP Paribas reprend 0,77%, l’une des plus meilleures performances du CAC, après avoir cédé 4,23% sur les trois dernières séances.

Parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600, Amundi gagne 3,74%, porté par le relèvement de la recommandation de Morgan Stanley à “surpondérer”. A l’inverse, Valeo (-1,20%) souffre de la dégradation du conseil de HSBC sur la valeur, passé à “conserver” contre “acheter”.

Dans l’actualité des publications de résultats, le constructeur danois d’éoliennes Vestas prend 7,42% après avoir battu le consensus au deuxième trimestre.

Parmi les baisses les plus marquantes du jour, le groupe italien Atlantia, maison mère d’Autostrade per l’Italia, cède 5,39% après la décision du gouvernement de retirer à sa filiale sa concession autoroutière au lendemain de la catastrophe du viaduc Morandi de Gênes.

Sur le front macroéconomique, la journée sera animée entre autres par les chiffres mensuels de l’inflation au Royaume-Uni (à 08h30 GMT), en attendant un tir nourri d’indicateurs américains incluant les statistiques des ventes au détail, de la productivité et de la production industrielle ainsi que l’indice d’activité “Empire State”.

Le marché pétrolier est en baisse après l’annonce par l’American Petroleum Institute (API) d’une augmentation inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière. L’Energy Information Administration (EIA) doit publier ses propres statistiques hebdomadaires à 14h30 GMT.

Édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below