August 13, 2018 / 6:21 AM / a month ago

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme indiquent une baisse de 0,58% pour le CAC 40, de 0,71% pour le Dax, et de 0,4% pour le FTSE 100 :

Bayer, à suivre à la Bourse de Francfort. Monsanto, dont le groupe allemand vient de finaliser l'acquisition, a été condamné vendredi à verser 289 millions de dollars (253 millions d'euros) à un jardinier qui accuse le Roundup, son herbicide à base de glyphosate, d'être la cause de son cancer. Le titre Bayer est indiqué en baisse de 5,5% dans les échanges avant-Bourse. /Photo d'archives/REUTERS/Marco Bello

* AIR FRANCE - Le président du syndical national des pilotes de ligne (SNPL), plus important syndicat de pilotes d’Air France, a promis dimanche “quinze jours de grève” si la nouvelle direction de la compagnie aérienne refuse de reprendre les négociations sur les salaires à la rentrée.

* BAYER - Monsanto, dont le groupe allemand vient de finaliser l’acquisition, a été condamné vendredi à verser 289 millions de dollars (253 millions d’euros) à un jardinier qui accuse le Roundup, son herbicide à base de glyphosate, d’être la cause de son cancer. Le titre Bayer est indiqué en baisse de 5,5% dans les échanges avant-Bourse.

* SALZGITTER, le numéro deux allemand de la sidérurgie, a annoncé lundi que son bénéfice avant impôt avait presque doublé au premier semestre, grâce à la hausse des prix de l’acier. Le titre perd près de 3% dans les échanges d’avant-Bourse.

* AMADEUS. Le gestionnaire espagnol de réservations aériennes et d’enregistrement dans les aéroports a annoncé vendredi racheter la plateforme de réservation hôtelière en ligne TravelClick au fonds d’investissement Thomas Bravo, pour 1,52 milliard de dollars (1,33 milliard d’euros).

* TOTAL - Un responsable de la compagnie pétrolière nationale iranienne (NIOC) est revenu samedi soir sur ses propos rapportés plus tôt dans la journée par l’agence de presse iranienne Irna, selon laquelle la compagnie chinoise China National Petroleum Corp (CNPC) avait repris la part détenue par le pétrolier français dans le gisement gazier iranien de South Pars.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below