August 12, 2018 / 1:24 PM / in 3 months

Le Public Investment Fund saoudien pas intéressé par le projet de retrait de la cote de Tesla

DUBAI/RIYAD/LONDRES (Reuters) - Le Public Investment Fund (PIF) saoudien n’a manifesté jusqu’à présent aucun intérêt à financer le projet de retrait de la cote de Tesla même s’il a acquis cette année une participation minoritaire dans le constructeur de voitures électriques, ont déclaré deux sources proches du dossier.

Le Public Investment Fund (PIF) saoudien n'a manifesté jusqu'à présent aucun intérêt à financer le projet de retrait de la cote de Tesla même s'il a acquis cette année une participation minoritaire dans le constructeur de voitures électriques. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

Les marchés ont été abasourdis mardi, lorsque le PDG et fondateur Elon Muks a annoncé sur Twitter qu’il envisageait de retirer Tesla de la cote, une opération de 72 milliards de dollars (63 milliards d’euros) pour laquelle il assurait en même temps avoir un financement.

Investisseurs et analystes considéraient que le fonds souverain saoudien était l’associé financier qui allait de soi; en dehors de la participation d’un peu moins de 5% dans Tesla, le PIF a massivement investi dans les technologies de pointe.

Toutefois, une source au fait de la stratégie du PIF a dit qu’il ne participait actuellement à aucun financement lié à ce projet de Tesla.

Une deuxième source proche du dossier a également dit que le fonds ne participait à aucun financement de ce type à ce stade; elle a ajouté qu’il ne procèderait à aucun investissement de ce genre sans prendre au conseil auprès de Softbank au préalable.

Le PIF investit 45 milliards de dollars dans le Vision Fund du groupe japonais sur une période de cinq ans.

Reuters a rapporté mercredi que Softbank n’était pas sur les rangs avec Tesla dans la mesure où il a investi cette année chez le concurrent GM Cruise, une filiale de General Motors dédiée aux véhicules autonomes.

Le conseil d’administration de Tesla n’a pas reçu de la part de Musk de plan de financement précis et veut en savoir plus, rapportait Reuters jeudi.

Selon une troisième source, c’est seulement lorsqu’il disposera de plus d’éléments que le conseil décidera dans les jours qui viennent s’il y a lieu d’engager des conseillers financiers pour étudier la proposition de retrait de la cote de Musk, qui souhaiterait conserver sa participation de 20% environ dans le cas d’une sortie de la Bourse.

La Securities and Exchange Commision (SEC), le gendarme boursier américain, a pris contact avec Tesla au sujet du financement qui, selon Musk, serait “assuré”, rapportait le Wall Street Journal mercredi.

Elon Musk, dans une lettre au personnel datée de mardi, laisse entendre que les actionnaires auraient le choix soit de vendre leurs titres à raison de 420 dollars pièce soit de rester au capital d’une société devenue non cotée.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below