August 6, 2018 / 10:07 AM / 3 months ago

Les importations chinoises de voitures ont chuté de 87% en juin

Les importations de voitures en Chine ont chuté de 87,1% en juin par rapport au même mois de 2017, à 15.000 unités, les constructeurs retardant leurs livraisons avant l'entrée en vigueur en juillet d'une baisse des droits de douane, selon les chiffres de l'Association des concessionnaires automobiles chinois (Cada) cités lundi par les médias locaux. /Photo prise le 5 avril 2018/REUTERS

PEKIN/SHANGHAI (Reuters) - Les importations de voitures en Chine ont chuté de 87,1% en juin par rapport au même mois de 2017, à 15.000 unités, les constructeurs retardant leurs livraisons avant l’entrée en vigueur en juillet d’une baisse des droits de douane, selon les chiffres de l’Association des concessionnaires automobiles chinois (Cada) cités lundi par les médias locaux.

La Cada indique également que les importations de voitures ont reculé de 22,1% sur l’ensemble du premier semestre, à 451.971 véhicules.

L’association n’a pas encore publié les chiffres de juillet.

En mai, la Chine a annoncé qu’elle abaisserait à partir du 1er juillet les droits de douane sur les voitures importées pour les ramener de 25% à 15%.

Pékin a toutefois porté à 40% les droits de douane sur les véhicules fabriqués aux Etats-Unis, une mesure s’inscrivant dans la guerre commerciale qui l’oppose à Washington.

“Juin a été le mois le plus affecté”, a déclaré Wang Xun, directeur du comité des importations de la Cada. “De nombreux concessionnaires ont gelé leurs commandes et ont décidé de ne pas importer avant le 1er juillet”, ajoute-t-il.

La Chine a importé 1,25 million de véhicules l’année dernière, selon l’Association des constructeurs automobiles chinois (Caam).

Les réductions de taxes douanières annoncées en mai ont incité de nombreux constructeurs comme Toyota à déclarer qu’ils ajusteraient leurs prix de détail en Chine pour proposer les meilleures offres aux clients.

Les entreprises touchées par la hausse des tarifs appliqués aux voitures produites aux Etats-Unis, comme BMW et Ford, ont décidé de ne répercuter qu’en partie cette augmentation sur le prix de leurs SUV.

Sun Yilei à Pékin et Brenda Goh à Shanghai; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below