August 4, 2018 / 10:22 AM / 14 days ago

La Chine n'acceptera pas le "chantage" américain sur le commerce

PEKIN/SINGAPOUR (Reuters) - Les mesures de rétorsion envisagées par la Chine dans le bras de fer qui l’oppose aux Etats-Unis sont mesurées et raisonnables, estime le Global Times, organe de presse proche du pouvoir chinois, samedi.

Les mesures de rétorsion envisagées par la Chine dans le bras de fer qui l'oppose aux Etats-Unis sont mesurées et raisonnables, estime le Global Times, organe de presse proche du pouvoir chinois, samedi. /Photo d'archives/REUTERS/Ng Han Guan

Le ministère chinois des Finances a annoncé vendredi avoir dressé une liste de plus de 5.200 produits américains d’un montant de 60 milliards de dollars sur lesquels pourraient s’appliquer de nouvelles taxes douanières allant de 5 à 25%.

Cette mesure est la réponse mise au point par Pékin pour répondre à la menace de Donald Trump d’imposer des droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits en provenance de la Chine.

“Les mesures de rétorsion de la Chine sont raisonnables”, écrit le Global Times qui dépend de l’organe officiel le Quotidien du Peuple. “La Chine ne va pas chercher à égaler les chiffres américains”, ajoute le journal.

Les Etats-Unis et la Chine se sont appliqués l’un à l’autre des taxes douanières sur un montant de 34 milliards de dollars (29,3 milliards d’euros) de produits en juillet.

Washington a menacé de taxer 16 milliards de dollars (environ 14 milliards d’euros) de produits chinois supplémentaires. Pékin a annoncé qu’une mesure de même nature serait immédiatement imposée.

“La pression extrême et le chantage de la Maison blanche sont clairs pour la communauté internationale”, estime la télévision nationale chinoise. “De telles méthodes de chantage extrême contre la Chine ne porteront pas de fruits”.

DES DROITS DE DOUANE “PLUS EFFICACES” QUE PRÉVU

Dans une série de tweets publiés samedi, Donald Trump a affirmé le contraire.

“Les droits de douane sont plus efficaces que ce que tout le monde avait prévu”, écrit-il, affirmant également que les marchés chinois avaient fortement chuté. “Cela fait beaucoup de mal à leur économie”.

“Nous nous servons (des droits de douane) pour négocier des accords commerciaux justes et, si les pays ne veulent toujours pas négocier, ils paieront de vastes sommes d’argents sous la forme de droits de douane. Nous gagnerons dans tous les cas”, poursuit-il.

Le président américain affirme par ailleurs que Pékin est actuellement en discussion avec Washington, sans fournir plus de détails.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, qui se trouvait à Singapour pour une réunion de l’Asean, a réaffirmé la détermination de Washington à obtenir des conditions commerciales plus équitables de la part de la Chine.

“Le président Trump a hérité d’un régime commercial injuste dans lequel les employés et les entreprises américaines ne sont pas traités de manière équilibrée et juste par les Chinois et les efforts de l’administration Trump visent à rectifier cela”, a dit Pompeo en marge de la réunion à Singapour.

Le chef de la diplomatie américain a eu des entretiens vendredi avec le conseiller d’Etat chinois Wang Yi sur ces questions de relations commerciales.

Ben Blanchard à Pékin et David Brunnstrom, John Geddie et Christian Shepherd à Singapour; Pierre Sérisier et Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below