August 3, 2018 / 8:24 AM / 3 months ago

RBS saluée en Bourse après son retour au dividende

LONDRES (Reuters) - L’action Royal Bank of Scotland est en nette hausse à la Bourse de Londres après que la banque britannique a annoncé qu’elle allait verser son premier dividende en dix ans et qu’elle avait dégagé 1,8 milliards de livres (2,02 milliards d’euros) de bénéfice au premier semestre.

L'action Royal Bank of Scotland est en nette hausse à la Bourse de Londres après que la banque britannique a annoncé qu'elle allait verser son premier dividende en dix ans et qu'elle avait dégagé 1,8 milliards de livres (2,02 milliards d'euros) de bénéfice au premier semestre. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

Le titre gagne 3,4% à 258,6 pence dans les premiers échanges, plus forte progression de l’indice européen des valeurs bancaires, en hausse de 0,13%, et soutenu également par Crédit agricole (+2,2%) après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

RBS, contrôlée à 62% par l’Etat britannique, paiera un dividende semestriel de deux pence par action, sous réserve de la finalisation d’un accord sur le versement de 4,9 milliards de dollars pour mettre fin à une enquête du département américain de la Justice (DoJ) sur la conception et la commercialisation de titres adossés à des actifs immobiliers (MBS) avant la crise financière de 2008.

L’Etat britannique recevra 150 millions de livres au titre de ce dividende, selon les calculs effectués par Reuters.

Le bénéfice net s’est établi à 96 millions de livres au deuxième trimestre alors que le consensus des analystes réalisé par la banque elle-même tablait sur une perte de 741 millions de livres.

Le directeur général de la banque, Ross McEwan, s’est dit satisfait des progrès réalisés en dépit d’un environnement incertain et très concurrentiel.

“Nous avons encore beaucoup à faire pour atteindre notre objectif d’être la meilleure banque en Grande-Bretagne et en République d’Irlande”, a-t-il déclaré dans un communiqué. “Cependant avec l’héritage du passé désormais largement derrière nous, nous pouvons nous y consacrer pleinement.”

RBS a passé un milliard de livres de provisions au premier semestre au titre de l’accord avec le DoJ, ce que certains analystes n’avaient pas pris en compte dans leurs prévisions.

A 801 millions de livres sur la période, le coût des litiges a aussi été inférieur aux estimations de certains analystes en raison d’une indemnisation dont a bénéficié la banque.

RBS a dit que son ratio de fonds propres durs, CET1, ressortait à 16,1% après prise en compte de l’amende négociée avec le DoJ, du paiement du dividende et d’un versement de 3,5 milliards de livres pour alimenter le fonds de pension de ses salariés.

Emma Rumney, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrod Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below