August 3, 2018 / 4:39 AM / 3 months ago

CBS bat le consensus, silence sur les accusations de harcèlement

(Reuters) - CBS a publié jeudi un chiffre d’affaires légèrement meilleur que prévu pour le deuxième trimestre et son PDG a délivré un message positif aux investisseurs, sans dire un mot sur les accusations de harcèlement sexuel qui le visent depuis la semaine dernière.

CBS a publié jeudi un chiffre d'affaires légèrement meilleur que prévu pour le deuxième trimestre et son PDG a délivré un message positif aux investisseurs, sans dire un mot sur les accusations de harcèlement sexuel qui le visent depuis la semaine dernière. /Photo prise le 30 juillet 2018/REUTERS/Shannon Stapleton

Le groupe de télévision a entamé sa conférence téléphonique sur les résultats en faisant savoir qu’il ne commenterait ni les allégations concernant son PDG ni sa bataille judiciaire en cours avec son actionnaire majoritaire Shari Redstone.

Le titre était peu changé dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.

Le bénéfice net des opérations poursuivies s’est élevé à 400 millions de dollars (345 millions d’euros) au deuxième trimestre, soit 1,05 dollar par action, contre 397 millions (97 cents/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 1,12 dollar, un cent de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d’affaires a atteint 3,47 milliards de dollars, contre 3,26 milliards un an plus tôt et 3,46 milliards attendu par les analystes.

CBS table maintenant sur 16 millions d’abonnés à ses services numériques aux Etats-Unis d’ici 2022, à comparer à un objectif précédent de huit millions pour 2020, a dit Les Moonves.

Ce dernier garde son poste pendant une enquête interne, confiée par le conseil d’administration à deux cabinets d’avocats, sur les allégations de harcèlement sexuel portées par six femmes et révélées vendredi dernier par le magazine New Yorker.

Le titre CBS a perdu 9% en Bourse depuis la parution de l’article le 27 juillet.

Moonves, qui dirige CBS depuis sa scission de Viacom en 2006, est par ailleurs en conflit avec l’actionnaire majoritaire des deux sociétés, la holding National Amusements de Shari Redstone et de son père nonagénaire Sumner Redstone.

Shari Redstone souhaite réunir CBS et Viacom mais Moonves conteste ce projet en justice en faisant valoir que son groupe a de meilleures perspectives en restant indépendant.

Sheila Dang avec Munsif Vengattil à Bangalore, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below