July 30, 2018 / 7:12 PM / 2 months ago

GE veut vendre ses activités numériques

(Reuters) - General Electric cherche à vendre la plus grande partie de ses activités dédiées au numérique, rapporte lundi le Wall Street Journal (WSJ).

General Electric cherche à vendre la plus grande partie de ses activités dédiées au numérique, rapporte lundi le Wall Street Journal (WSJ). /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

Le conglomérat américain a engagé une banque d’investissement afin d’organiser la vente de GE Digital, division dans laquelle il a investi des milliards de dollars, selon le quotidien financier, qui cite des sources au fait de discussions.

Les activités numériques, qui incluent le système d’exploitation industriel Predix et les applications qui y sont liées, ont connu des difficultés techniques et GE a commencé à chercher à nouer des partenariats en 2016.

Le WSJ ne précise pas quels actifs de la division le groupe de Boston souhaite vendre et le montant que pourrait rapporter l’opération, si elle avait lieu.

Alors que le processus n’en est qu’à un stade préliminaire, des spécialistes de logiciels et d’autres groupes industriels cherchant à se développer dans le numérique pourraient être intéressés par ces actifs, ajoute le journal.

GE Digital a été créé en 2015 sous la houlette de Jeff Immelt, qui a quitté la direction du groupe l’été dernier, et regroupe l’ensemble de ses activités liées aux logiciels et aux technologies de l’information.

GE Digital a généré un chiffre d’affaires de quatre milliards de dollars (3,41 milliards d’euros) en 2017, en hausse de 12% par rapport à 2016.

GE ne devrait pas céder la totalité de sa division, le groupe devant continuer à fournir des logiciels et des services informatiques à ses clients dans l’aéronautique et dans l’électricité, ajoute le quotidien.

GE s’est refusé à commenter ces informations.

En juin, le groupe a son intention de scinder sa division santé et de sortir totalement du capital de sa filiale de services pétroliers Baker Hughes, afin de se recentrer sur l’aéronautique, l’électricité et les énergies renouvelables.

Le titre GE prenait 0,96% à 13,18 dollars à Wall Street, vers 18h45 GMT.

Conséquence des difficultés dans lesquelles se trouve le groupe vieux de 126 ans, l’action General Electric est sortie du Dow Jones après 111 années d’appartenance ininterrompue à l’indice vedette de la Bourse new-yorkaise

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below