July 26, 2018 / 5:24 PM / 21 days ago

Saint-Gobain va accélérer sa transformation, rebond au deuxième trimestre

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a annoncé jeudi qu’il comptait céder pour au moins trois milliards d’euros de chiffre d’affaires d’actifs avant la fin 2019 et profiter de toutes les opportunités d’acquisitions dans le cadre d’une accélération de la transformation stratégique du numéro un mondial des matériaux de construction.

Saint-Gobain a annoncé jeudi qu'il comptait céder pour au moins trois milliards d'euros de chiffre d'affaires d'actifs avant la fin 2019 dans le cadre d'une accélération de la transformation stratégique du numéro un mondial des matériaux de construction. /Photo prise le 14 mai 2018/REUTERS/Charles Platiau

Le groupe, qui a enregistré un rebond de ses ventes au deuxième trimestre après trois premiers mois 2018 plombés par l’hiver rigoureux, annoncera aussi d’ici la fin de l’année une nouvelle organisation “pour donner une priorité plus grande à la dimension régionale des activités de construction”, dont les syndicats seront tenus informés.

Prié de dire si cette réorganisation était susceptible d’entraîner des réductions d’effectifs au siège, le PDG Pierre-André de Chalendar a dit qu’il était prématuré de répondre à cette question.

“La transformation stratégique n’est pas liée à des résultats à court terme, à la conjoncture d’un moment ou d’un autre”, a-t-il ajouté au cours d’une téléconférence de presse. “J’ai comme priorité pour (mon) nouveau mandat d’accroître l’agilité du groupe, en étant plus aligné sur nos marchés ou nos clients.”

Les acquisitions envisagées, pour plus de 500 millions d’euros par an en moyenne d’ici 2020, visent ainsi essentiellement l’Asie et les pays émergents, les nouvelles niches technologiques et de services, ou encore à renforcer les points forts de Saint-Gobain.

Au premier semestre, le groupe a réalisé 13 acquisitions pour un montant de 356 millions d’euros, hors Sika, et trois sont en cours de finalisation en juillet.

Les cessions, qui concerneront en premier lieu les activités dont la rentabilité est inférieure à la moyenne de l’entreprise, devraient ainsi améliorer la marge d’exploitation de Saint-Gobain d’environ 40 points de base.

Au premier semestre, le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 1,9% à 20,787 milliards d’euros, supérieur au consensus Inquiry Financial pour Reuters qui donnait 20,6 milliards. Hors effets de change et de périmètre, la croissance interne ressort à 4,9%, avec un bond à 8% sur le seul deuxième trimestre.

Le résultat d’exploitation, stable en données publiées (+0,3%) et en hausse de 1,7% en données comparables, est ressorti à 1,47 milliard d’euros, supérieur là aussi au consensus qui donnait 1,44 milliard.

Le bénéfice net, part du groupe, a lui bondi de 61,7% à 1,22 milliard d’euros, grâce notamment à un impact positif de 780 millions d’euros lié à la vente d’actions Sika, le chimiste suisse dont Saint-Gobain détient désormais 10,75% du capital.

Confiant dans la vigueur du BTP en France, des marchés de la construction et de l’industrie en Amérique du Nord et d’une bonne dynamique en Asie, le groupe a confirmé son objectif 2018 d’une progression du résultat d’exploitation à structure et taux de change comparables. Il anticipe pour le second semestre une hausse “clairement supérieure” à celle du premier.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below