July 24, 2018 / 11:30 AM / 3 months ago

Quatre compagnies aériennes portent plainte contre la France

DUBLIN (Reuters) - Ryanair, Easyjet Wizz Air et IAG ont déposé un recours mardi contre la France auprès de la Commission européenne au motif que les grèves du contrôle du trafic aérien (ATC) enfreignent le principe de libre-circulation dans l’Union européenne.

Ryanair, Easyjet Wizz Air et IAG ont déposé un recours mardi contre la France auprès de la CE au motif que les grèves du contrôle du trafic aérien enfreignent le principe de libre-circulation dans l'UE. /Photo d'archives/REUTERS/Albert Gea

Le coût des annulations de vols en raison des grèves du contrôle aérien pèse sur les bénéfices des compagnies aériennes européennes. La France a été particulièrement touchée avec une série de mobilisations dans le secteur public contre les réformes économiques du gouvernement.

Les quatre transporteurs estiment que la France ne respecte pas le principe de libre-circulation des biens et des personnes en vigueur dans l’UE en ne leur permettant pas d’assurer les survols du pays durant les grèves.

“Le droit de grève doit être mis en balance au regard de la liberté de circulation. Les passagers empruntant des routes qui survolent la France, particulièrement le grand espace aérien qui couvre Marseille et la Méditerranée, sont également victimes de retards et d’importantes perturbations”, déclare le directeur général d’IAG, Willie Walsh, dans un communiqué commun des quatres groupes.

Les retards de gestion du trafic aérien au mois de juin ont augmenté de 150% par rapport au même mois de 2017, en raison principalement de personnels ATC insuffisants, des conditions météorologiques et de journées d’action dans le secteur, selon les données de l’agence de contrôle du trafic aérien européen Eurocontrol.

“Nous appelons les gouvernements européens et la Commission européenne à prendre d’urgence des mesures pour s’assurer que les prestataires d’ATC disposent d’équipes complètes et que les survols ne soient pas affectés par des grèves nationales”, déclare le directeur général de Ryanair, Michael O’Leary.

IAG, maison-mère de British Airways et d’Iberia, a déclaré le mois dernier qu’elle dépensait davantage en carburant pour contourner l’espace aérien français et elle a estimé que les grèves menaçaient davantage les résultats des compagnies aériennes cette année que la hausse des coûts de carburant.

Padraic Halpin à Dublin et Victoria Bryan à Berlin, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below