July 23, 2018 / 2:04 PM / a month ago

Wall Street dans le rouge, commerce et résultats au programme

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère baisse lundi, la prudence dominant sur fond de tensions persistantes sur le front du commerce international et avant une avalanche attendue de publications de résultats.

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse lundi, la prudence dominant sur fond de tensions persistantes sur le front du commerce international. Quelques minutes après les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 22,38 points, soit un repli de 0,09%. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

Quelques minutes après les premiers échanges, l’indice Dow Jones perd 22,38 points, soit un repli de 0,09%, à 25.035,74 points.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,1% à 2.798,94 points et le Nasdaq Composite cède 0,38% à 7.790,79 points.

Les inquiétudes entourant une éventuelle escalade dans le conflit commercial opposant les Etats-Unis à leurs partenaires commerciaux restent très présentes sur le marché, surtout après les déclarations, vendredi, de Donald Trump évoquant des taxes allant jusqu’à 500 milliards de dollars sur des produits chinois ainsi qu’une manipulation du taux de change par la Chine et l’Union européenne.

La Chine a répondu lundi en déclarant que la valeur de sa monnaie était définie par le marché et qu’elle n’avait aucune intention de dévaluer le yuan pour soutenir ses exportations.

Du côté de l’Union européenne, une rencontre est prévue mercredi à Washington entre le président de la Commission européenne et Donald Trump pour discuter des relations commerciales.

Jean-Claude Juncker devrait notamment tenter de persuader le président américain de renoncer à sa menace de taxer les importations de voitures européennes, mais il ne sera porteur d’aucune offre commerciale spécifique, a précisé lundi l’exécutif européen.

AVALANCHE DE RÉSULTATS

En Europe, les indices boursiers restent ancrés dans le rouge. L’indice Stoxx 600 recule de 0,07% et le CAC 40 à Paris abandonne 0,4%.

Côté valeurs à Wall Street, les investisseurs américains doivent digérer de premiers résultats trimestriels avant une salve d’annonces attendue cette semaine.

En tête du S&P 500, Hasbro grimpe de 10,68% après avoir publié un bénéfice et un chiffre d’affaires nettement supérieurs aux attentes de Wall Street au titre du deuxième trimestre.

A l’inverse, Halliburton recule de 6,79% après avoir prévenu que son troisième trimestre serait en ligne avec le deuxième en raison de difficultés persistantes en Amérique du Nord.

De son côté, Tesla lâche 5,59% en réaction à une information du Wall Street Journal affirmant que le constructeur de voitures électriques a demandé à des fournisseurs de lui rendre une partie des sommes perçues depuis 2016 afin de soutenir sa rentabilité, ce qui alimente les doutes sur sa solidité financière.

Le géant de l’Internet Alphabet publiera ses résultats trimestriels après la clôture.

Les marchés obligataire et des changes sont pour leur part animés par les incertitudes entourant les politiques monétaires des grandes banques centrales.

DES CHANGEMENTS À VENIR DU CÔTÉ DE LA BOJ ?

Le yen et le rendement des emprunts d’Etat japonais à 10 ans ont ainsi grimpé à la suite d’informations suivant lesquelles la Banque du Japon (BoJ) discuterait d’éventuels changements à apporter à sa politique monétaire.

La BoJ pourrait ajuster ses objectifs de taux et ses méthodes d’achat d’actions et s’arranger pour que son programme d’assouplissement quantitatif (QE) soit plus facilement gérable, ont dit des sources à Reuters vendredi.

La hausse des rendements japonais a contribué à un mouvement de remontée des taux souverains en Europe comme aux Etats-Unis. Le rendement à 10 américain prend près de deux points de base, à 2,9152% après avoir déjà grimpé vendredi après les critiques exprimées par Donald Trump à l’encontre la politique de resserrement monétaire de la Réserve fédérale.

Les traders ont estimé que cela pourrait inciter Jerome Powell, le président de la Fed, à y regarder à deux fois avant de poursuivre le cycle de hausse des taux, ce qui aurait sans doute pour effet de renforcer les pressions inflationnistes.

En Europe, le rendement du Bund allemand à 10 ans revient à 0,39%.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut repartent de l’avant dans un contexte de regain de tensions entre les Etats-Unis et l’Iran et de mouvement de grève sur des plateformes pétrolières offshore en mer du Nord britannique.

Édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below