July 20, 2018 / 6:31 AM / 4 months ago

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme indiquent une ouverture en repli de l’ordre de 0,1% à 0,2%.

Hermes à suivre vendredi à Paris . La compagnie a fait état vendredi d'une croissance organique de son chiffre d'affaires de 11,6% au deuxième trimestre et a indiqué que sa rentabilité opérationnelle courante serait proche au premier semestre du niveau record atteint à la même période l'an passé. /Photo d'archives/REUTERS/Regis Duvignau

* HERMES a fait état vendredi d’une croissance organique de son chiffre d’affaires de 11,6% au deuxième trimestre et a indiqué que sa rentabilité opérationnelle courante serait proche au premier semestre du niveau record atteint à la même période l’an passé.

* THALES a dégagé au cours des six premiers mois de 2018 des résultats records pour un premier semestre et a dit ne pas redouter d’impact majeur du Brexit sur son activité malgré sa présence au Royaume-Uni, où le groupe réalise près de 9% de son chiffre d’affaires.

* REMY COINTREAU a vu sa croissance organique ralentir au premier trimestre de son exercice 2018-2019, une décélération attendue après l’explosion des ventes de cognac trois mois plus tôt liée au calendrier du nouvel an chinois et qui traduit aussi un ralentissement aux Etats-Unis.

* FAURECIA a révisé à la hausse vendredi ses prévisions annuelles, tablant désormais sur une croissance des ventes en 2018 d'au moins 8% à changes constants, contre au moins 7% attendu jusqu'ici. L'équipementier automobile vise par ailleurs une marge opérationnelle d'au moins 7,2%, contre une précédente prévision d'un taux "supérieur à 7%". Le communiqué: bit.ly/2LqXtib

* PLASTIC OMNIUM, désormais recentré sur l’automobile après la conclusion d’un accord pour vendre sa division environnement, a confirmé vendredi ses objectifs de croissance pour 2018.

* AIRBUS - Citigroup a relevé sa recommandation à “achat” sur la valeur.

* FIAT CHRYSLER a donné jeudi le coup d’envoi de la scission de sa filiale d’équipements Magneti Marelli qui sera enregistrée aux Pays-Bas et cotée à la Bourse de Milan, selon un document que Reuters a pu consulter.

* LEGRAND, DEBFLEX - Legrand a annoncé le rachat du chinois Shenzhen Clever Electronic ainsi qu’une prise de participation majoritaire au capital du français Debflex, spécialiste du matériel électrique dédié au bricolage, qui fera ensuite l’objet d’une offre de retrait à un prix minimum de 2,50 euros par action, contre 1,74 en clôture jeudi.

* DASSAULT AVIATION a confirmé jeudi ses objectifs de livraisons d’avions pour 2018, ainsi que sa prévision d’un chiffre d’affaires annuel proche de celui de 2017. Au premier semestre, la marge opérationnelle s’est établie à 6,5% contre 5,9% à la même période de 2017. Deustche Bank a abaissé vendredi sa recommandation à “conserver” contre “achat”.

* GECINA a relevé jeudi sa prévision de résultat net récurrent par action pour 2018, désormais attendu en hausse de plus de 8% contre une précédente prévision d’une augmentation de 3% à 6%, à la faveur d’un effet relutif de l’acquisition d’Eurosic supérieur aux attentes.

* COMPAGNIE DES ALPES a annoncé jeudi un chiffre d’affaires en hausse de 6,1% sur les neuf premiers mois de son exercice, à 648,9 millions d’euros.

* ALÈS GROUPE - Le groupe de cosmétiques a annoncé jeudi avoir obtenu de ses créanciers bancaires et obligataires qu’ils suspendent leur demande d’exigibilité jusqu’au 15 octobre pour pouvoir poursuivre ses discussions sur la renégociation de ses conditions de financement.

* BOIRON a prévenu que son résultat opérationnel du premier semestre serait en baisse sur un an, en raison du recul de l’activité sur la période. Dans l’éventualité d’une faible pathologie en fin d’année, le résultat opérationnel 2018 pourrait être en recul par rapport à celui de 2017, a ajouté le groupe.

* EXEL INDUSTRIES a fait état jeudi d’un chiffre d’affaires en bausse de 1,9% au troisième trimestre, à 243,4 milllions d’euros. Le groupe a confirmé s’attendre à un recul de son chiffre d’affaires annuel par rapport à l’exercice précédent.

* AUBAY a confirmé jeudi “sa très forte confiance” dans l’atteinte de ses objectifs pour 2018, après avoir enregistré une croissance de 18,2% de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below