July 19, 2018 / 2:24 PM / 4 months ago

Wall Street ouvre en baisse, résultats et commerce pèsent

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère baisse jeudi, après une série de résultats trimestriels jugés décevants sur fond de craintes persistantes sur les tensions commerciales.

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse jeudi. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 0,24%. /Photo d'archives/REUTERS/Chip East

Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones perd 60,35 points, soit un repli de 0,24%, à 25.138,94 points.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,15% à 2.811,46 points et le Nasdaq Composite cède 0,11% à 7.846,07 points.

La cote est animée en début de séance par le plongeon d’EBay (-8,51%) après la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel inférieur aux attentes.

American Express recule également, de 2,89%, après avoir fait état d’une forte progression de ses dépenses au deuxième trimestre, ce qui a éclipsé un bénéfice en hausse sur la période.

D’autres publications sont néanmoins bien accueillies comme celle d’IBM (+3,25%).

Jusqu’ici, la saison des résultats est encourageante. Sur les 48 sociétés de l’indice S&P-500 qui ont publié leurs comptes, 87,5% d’entre elles ont dépassé les attentes des analystes, selon des données de Thomson Reuters I/B/E/S.

Mercredi, les bons résultats de Morgan Stanley et de groupes industriels ont porté le S&P 500 à un plus haut de plus de cinq mois tandis que le Dow Jones signait une cinquième séance consécutive de hausse.

LE DOLLAR GRIMPE ENCORE

Le regain de tension sur le commerce international freine toutefois les marchés d’actions mondiaux jeudi, tandis que les cours des matières premières accusent de nets replis.

L’indice mondial MSCI ACWI recule ainsi de 0,28%. En Europe, le Stoxx 600 abandonne 0,14%, pénalisé notamment par le secteur des ressources de base.

Le cours du cuivre chute de 1,75%, celui du zinc de 1,9% et celui du nickel de 1,65%.

Les investisseurs s’inquiètent de l’impact des tensions commerciales sur l’économie de la Chine, premier consommateur mondial de la plupart des métaux industriels.

Le yuan a chuté à un plus bas d’un an face au dollar, le billet vert continuant de se renforcer face à la majorité des devises.

En dépit des tensions commerciales, les investisseurs restent relativement confiants sur l’état de santé de l’économie américaine après l’optimisme affiché par le président de la Réserve fédérale Jerome Powell.

Les statistiques du jour n’ont rien fait pour dissiper cet optimisme: les inscriptions hebdomadaire au chômage sont à un creux de 48 ans et demi aux Etats-Unis et l’indice d’activité de la Réserve fédérale de Philadelphie a montré un redressement de la croissance dans le nord-est du pays en juillet.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut repartent à la hausse après avoir été pénalisés par l’annonce d’une hausse des stocks et d’une augmentation de la production aux Etats-Unis.

Édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below