July 13, 2018 / 11:16 AM / 4 months ago

JPMorgan publie un bénéfice meilleur que prévu, l'action monte

(Reuters) - JPMorgan Chase a dépassé les attentes de Wall Street en publiant vendredi un bénéfice au deuxième trimestre en hausse de 18,3%, en raison de revenus des activités de trading bien plus élevés que prévu et d’une demande de prêts en hausse avec une économie américaine dynamique.

JPMorgan Chase a annoncé vendredi un bénéfice trimestriel en hausse de 18,3%, conséquence à la fois de taux d'intérêt plus élevés, d'un allègement de sa fiscalité et d'une hausse des revenus de ses activités de trading sur les marchés. /Photo d'archives/REUTERS/Stephanie Keith

Les banques américaines profitent de la baisse de l’impôt sur les sociétés aux Etats-Unis, de la hausse des taux d’intérêt et d’une économie robuste, qui stimule la demande de crédit tout en limitant le ratio de pertes sur prêts.

“Nous observons une solide croissance de l’économie à l’échelle mondiale, particulièrement aux Etats-Unis, où la confiance des entreprises et des consommateurs est élevée”, a déclaré le PDG de JPMorgan, Jamie Dimon.

Le bénéfice net de la première banque américaine par l’actif s’est élevé à 8,32 milliards de dollars (7,15 milliards d’euros), soit 2,29 dollars par action, sur la période avril-juin, contre 7,03 milliards (1,82 dollar par action) un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un bénéfice par action de 2,22 dollars.

Le produit net bancaire a augmenté de 6,5% à 28,39 milliards de dollars, supérieur lui aussi au consensus de 27,36 milliards de dollars. Il a été soutenu par la croissance des quatre secteurs d’activités de la banque.

Le revenu tiré du trading actions a bondi de 24%, tandis que celui généré par la division taux fixes a progressé de 7%.

En mai, Daniel Pinto, directeur général de la division Banque d’investissement et d’entreprises, avait estimé que les revenus tirés des marchés au deuxième trimestre seraient stables par rapport à la même période en 2017.

Le revenu net d’intérêt a augmenté de 10% alors que la Réserve fédérale a augmenté en juin ses taux d’intérêt pour la quatrième fois depuis le deuxième trimestre 2017.

Les prêts incluant les crédits à la consommation et les prêts aux grandes entreprises ont progressé de 7%, indique la banque.

Le titre grimpait de 1% dans les échanges d’avant-Bourse, contre 0,39% avant la publication de ces résultats.

Sweta Singh à Bangalore et David Henry à New York, Claude Chendjou et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below