July 12, 2018 / 7:45 PM / a month ago

Londres près de commander des avions de surveillance AWACS

LONDRES/PARIS (Reuters) - Le gouvernement britannique pourrait commander entre quatre et six avions de surveillance de Boeing, au risque d’irriter Airbus, a-t-on appris jeudi auprès de plusieurs sources.

Le gouvernement britannique pourrait commander entre quatre et six avions de surveillance de Boeing, au risque d'irriter Airbus. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Le contrat pour remplacer six avions E-3D Sentry (“sentinelle”) par des Boeing E-7 Wedgetail pourrait se monter à plus d’un milliard de dollars (857 millions d’euros).

Ces avions de surveillance sont communément appelés AWACS, pour “Airborne Warning & Control System”.

La décision, qui pourrait être annoncée dans les prochaines semaines, risque d’irriter certains députés britanniques désireux de voir jouer la concurrence.

Airbus, qui travaillerait à une alternative avec le suédois Saab, exige un appel d’offres en bonne et due forme et n’exclut pas de saisir la justice, a dit une source proche du dossier.

“Nous lançons des appels d’offres concurrentiels lorsque cela est approprié. Il est trop tôt pour commenter davantage à ce stade”, a réagi un porte-parole du ministère britannique de la Défense.

Boeing et Airbus n’ont pas souhaité commenter dans l’immédiat.

Andrea Shalal et Tim Hepher, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below