July 6, 2018 / 8:31 AM / 3 months ago

Les actions européennes prudentes sur fond de bataille douanière

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes montent prudemment vendredi en début de séance après la mise en oeuvre par Washington de tarifs douaniers sur des produits chinois et la riposte de Pékin.

Les principales Bourses européennes montent prudemment vendredi. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,32% à 5.383,72 points vers 08h10 GMT. À Francfort, le Dax est quasiment inchangé (-0,01%) et à Londres, le FTSE prend 0,17%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

À Paris, l’indice CAC 40 prend 0,32% à 5.383,72 points vers 08h10 GMT. À Francfort, le Dax est quasiment inchangé (-0,01%) et à Londres, le FTSE prend 0,17%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,18%, le FTSEurofirst 300 0,18% et le Stoxx 600 0,23%.

Depuis 04h01 GMT ce vendredi, les Etats-Unis appliquent des droits de douane sur 34 milliards de dollars de marchandises chinoises.

Des droits de douane ont été appliqués en représailles à certains produits américains, a déclaré sans plus de précision le ministère chinois des Affaires étrangères.

Si la mise en oeuvre de ces tarifs était attendue, les investisseurs redoutent désormais une escalade du conflit entre les deux premières puissances économiques mondiales.

Donald Trump a ainsi averti qu’à terme, plus de 500 milliards de dollars (430 milliards d’euros) de marchandises chinoises pourraient être taxées. Cette somme représente environ la valeur des produits chinois importés par les Etats-Unis l’année dernière.

LES “MINUTES” DE LA FED SANS SURPRISE

La réaction des Bourses européennes n’en est pas moins relativement sereine, les secteurs sensibles aux tensions commerciales comme les ressources de base (-0,08%) ou l’automobile (-0,13%) réagissant avec modération.

A Paris, l’une des plus fortes hausses du CAC 40 est pour ArcelorMittal, qui prend 1,33%, profitant du conseil à “surperformance” de Macquarie, qui reprend sa couverture de la valeur.

La progression la plus nette de l’indice parisien SBF 120 est pour Eurazeo qui gagne 5,14% après un relèvement de recommandation par HSBC, qui passe à l’achat.

A Francfort, Thyssenkrupp, dont le président du directoire a présenté jeudi sa démission après le rapprochement contesté avec l’indien Tata Steel, prend 2,51%.

Le risque qu’une escalade des tensions commerciales pèse sur l’économie a été mis en avant par les membres du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale (Fed) lors de leur dernière réunion en juin.

Le compte rendu de leur réunion fait néanmoins apparaître une confiance assez nette dans l’économie américaine.

“Il n’y a pas eu beaucoup de nouvelles informations dans les ‘minutes’ du FOMC de juin, mais elles ont laissé l’impression que la plupart des responsables voient une économie “très solide” qui nécessitera de relever encore les taux dans le courant de l’année prochaine, même si les participants ont reconnu les risques croissants pour les prévisions de croissance”, résument les économistes de Société générale.

Ces “minutes” de la Fed ont ainsi peu incommodé Wall Street, qui a terminé en territoire positif, soutenue notamment par les valeurs technologiques et la détente apparente des tensions commerciales entre les Etats-Unis et l’Europe sur le dossier des importations automobiles.

Les contrats à terme sur les indices new-yorkais signalent pour vendredi une ouverture en légère baisse mais la tendance pourrait évoluer avec la publication à 12h30 GMT, soit une heure avant l’ouverture du rapport officiel sur l’emploi américain.

Les économistes interrogés par Reuters estiment que l’économie américaine pourrait avoir créé 195.000 postes le mois dernier, après 223.000 en mai, et s’attendent à ce que le salaire horaire moyen ait augmenté de 0,3% sur un mois.

SÉANCE VOLATILE À SHANGHAI

En Asie, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a terminé une séance très volatile en hausse de 0,5%.

La Bourse de Tokyo a gagné 1,12% et l’indice MSCI regroupant les valeurs d’Asie et du Pacifique (hors Japon) avance de 0,4%.

L’indice CSI 300 regroupant les plus grandes capitalisations de Chine continentale a gagné 0,7% et la Bourse de Hong Kong a progressé de 0,47%.

Le yuan s’est retourné à la hausse et prend 0,12% face au dollar.

Sur le marché obligataire et des changes, la publication des “minutes” de la Fed n’a guère provoqué de réactions : le rendement des Treasuries à 10 ans évolue sur une note stable, autour de 2,834%, et le dollar recule un peu face à un panier de devises de référence.

Le billet vert est surtout pénalisé par la hausse de l’euro après l’annonce d’une augmentation plus forte que prévu de la production industrielle en Allemagne. Celle-ci a augmenté de 2,6% en mai, soit beaucoup plus que la progression de 0,3% attendue par les économistes interrogés par Reuters.

La monnaie européenne prend 0,13% face au dollar, à 1,1703.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut se stabilisent après avoir été pénalisés par l’annonce jeudi d’une hausse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis dans le contexte d’une diminution d’activité des raffineries.

Le baril de Brent évolue à 77,34 dollars et le baril de brut léger américain (WTI) à 73,21 dollars.

Édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below