July 5, 2018 / 9:24 AM / 5 months ago

Vivendi: La justice confirme la suspension de l'amende de TIM

Un tribunal italien a confirmé jeudi la suspension d'une amende de 74,3 millions d'euros imposée à Telecom Italia pour avoir omis de notifier au gouvernement que son principal actionnaire Vivendi détenait le contrôle effectif. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini

MILAN (Reuters) - Un tribunal italien a confirmé jeudi la suspension d’une amende de 74,3 millions d’euros imposée à Telecom Italia pour avoir omis de notifier au gouvernement que son principal actionnaire Vivendi détenait le contrôle effectif.

Le tribunal administratif basé à Rome avait déjà suspendu l’amende en juin. Une nouvelle audience aura lieu sur la question le 8 mai 2019, selon une copie du jugement.

En septembre, Rome a commencé à examiner le dossier. Vivendi, qui est le premier actionnaire de TIM avec 24% de son capital, n’a pas informé le gouvernement qu’il avait le contrôle de fait de l’ancien monopole public des télécommunications.

Après des mois de tensions entre Vivendi et le gouvernement italien, Rome s’est octroyé l’an dernier des prérogatives spéciales (“golden power”) sur TIM, estimant avoir son mot à dire sur les décisions stratégiques du groupe.

Domenico Lusi, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below