July 4, 2018 / 10:48 AM / 2 months ago

Crédit Agricole réfléchit à une vente de ses actifs en Pologne

VARSOVIE (Reuters) - Crédit Agricole envisage de vendre ses activités en Pologne, où elle est la 13e banque par les actifs, car elle n’y a pas atteint la taille critique permettant de concurrencer les plus grands établissements dans un contexte de taux bas, a-t-on appris de deux sources.

Crédit Agricole envisage de vendre ses activités en Pologne, où elle est la 13e banque par les actifs, car elle n'y a pas atteint la taille critique permettant de concurrencer les plus grands établissements dans un contexte de taux bas. /Photo prise le 3 juillet 2018/REUTERS/Marcin Goclowski

Les actifs au bilan de la banque française en Pologne s’élèvent à 33 milliards de zlotys (7,53 milliards d’euros), soit neuf fois moins que la plus grande banque du pays, PKO BP.

“L’unité polonaise de Crédit Agricole est à vendre”, a dit une source bancaire haut placée. Une autre source de premier plan a confirmé cette information sans fournir de détails.

Le paysage bancaire étant fragmenté en Pologne, Crédit Agricole est confrontée à une alternative: vendre ou effectuer une acquisition pour renforcer sa position. Elle semble envisager les deux options.

Reuters a rapporté en juin que Crédit Agricole faisait partie des établissements intéressés par un rachat d’Eurobank, filiale polonaise de la Société Générale disposant de 14 milliards de zlotys d’actifs à son bilan.

Philippe Brassac, directeur général de la banque verte, a déclaré en janvier que Crédit Agricole voulait accélérer sa croissance en Pologne et qu’elle saisirait d’éventuelles opportunités.

Un porte-parole de Crédit Agricole à Paris a refusé de s’exprimer sur le sujet mercredi.

Ni une vente de ses activités ni un rachat d’Eurobank ne modifierait en profondeur le secteur bancaire polonais, qui est néanmoins en voie de consolidation.

L’Etat polonais a racheté l’an dernier la deuxième banque du pays, Pekao SA, à l’italienne UniCredit. Santander a ensuite décidé d’acheter les activités polonaises de Deutsche Bank.

Avec Inti Landauro à Paris; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below