July 3, 2018 / 10:33 AM / 5 months ago

Une guerre commerciale totale provoquerait une grave récession estime le CAE

PARIS (Reuters) - Une guerre commerciale généralisée exercerait un impact négatif sur l’économie comparable à celui de la “grande récession” de 2008-2009, estime le Conseil d’analyse économique (CAE) dans une note publiée mardi.

Une guerre commerciale généralisée exercerait un impact négatif sur l'économie comparable à celui de la "grande récession" de 2008-2009, estime le Conseil d'analyse économique (CAE) dans une note publiée mardi. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Lee

Observant que “le scénario d’une escalade protectionniste au niveau mondial ne peut plus être exclu”, cet organisme rattaché aux services du Premier ministre prévient dans son étude qu’une guerre commerciale mondiale généralisée se traduirait par une baisse permanente de PIB (produit intérieur brut) d’ampleur similaire sur les trois grandes puissances mondiales, autour de 3% pour la Chine et les Etats-Unis et de plus de 4% pour l’Union européenne (UE).

Pour la France, cette chute de plus de 3% du PIB (à comparer à une perte de PIB potentiel de 2,2% lors de la crise de 2008-2009) représenterait une perte annuelle moyenne de 1.125 euros par habitant.

Dans l’UE, ces pertes représentant la “conséquence directe d’une forte baisse du commerce” s’élèveraient à 1.250 euros par an et par habitant.

Alors que les pays de l’UE seraient en partie protégés d’une guerre commerciale mondiale par leur appartenance au marché intérieur européen, les pertes seraient plus importantes pour les petits pays, ou pour ceux qui sont particulièrement ouverts.

Par exemple, cette perspective se traduirait par une perte de PIB dépassant 10% pour l’Irlande, le Canada, la Suisse, le Mexique ou encore la Corée.

L’UE DOIT ETABLIR UNE STRATÉGIE DE DÉFENSE

Pour établir cette estimation, les auteurs de la note ont défini la “guerre commerciale totale” comme une augmentation de 60 points de pourcentage des tarifs douaniers sur les biens manufacturiers entre les principaux pays du monde et des restrictions sur les échanges de services.

A titre de comparaison, les tarifs douaniers sur les échanges de biens manufacturiers sont actuellement inférieurs à 3% en moyenne pour les Etats-Unis et l’Union européenne.

Pour éviter que cette menace ne se concrétise, l’UE “doit résolument mettre en oeuvre une stratégie de défense du multilatéralisme commercial”, estiment les auteurs.

Au-delà des mesures de rétorsion proportionnées aux mesures de relèvement des tarifs douaniers mises en place par l’administration Trump, l’Union européenne doit également proposer des négociations multilatérales ou plurilatérales sur des sujets légitimes, comme les déséquilibres économiques et les règles de l’OMC (Organisation mondiale du commerce).

Mais l’Europe a aussi “besoin d’un plan B” pour “limit(er) les dégâts” et éviter une paralysie totale de l’OMC, au cas où il se révélerait impossible de “sortir par le haut” de cette impasse politique, préviennent les auteurs.

Elle devait également continuer à conclure des accords commerciaux bilatéraux ou régionaux, certes assortis de gains économiques “modestes” mais qui peuvent jouer un rôle de “police d’assurance” en cas de guerre commerciale généralisée.

Ces accords devraient s’inscrire dans un cadre plus large que les seuls aspects commerciaux, en intégrant notamment les questions environnementales et fiscales

A cet effet, les trois économistes ayant rédigé cette note recommandent de conditionner la signature de tout accord commercial à la mise en oeuvre de l’Accord de Paris sur le climat et à l’adoption du plan d’action de l’OCDE de lutte contre l’évasion et l’optimisation fiscales.

Myriam Rivet et Leigh Thomas, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below