June 27, 2018 / 11:30 AM / 4 months ago

Conagra va racheter Pinnacle Foods pour 8,1 milliards de dollars

(Reuters) - Le groupe américain Conagra Brands, qui produit notamment le ketchup Hunt et les plats préparés Marie Callender, a annoncé mercredi son intention de racheter son concurrent Pinnacle Foods dans une opération en numéraire et en actions de 8,1 milliards de dollars (sept milliards d’euros).

Cette opération créerait un acteur de premier plan sur le marché de l’agroalimentaire, avec une capitalisation de 23 milliards de dollars (19,8 milliards d’euros), permettant à Conagra de renforcer son portefeuille de produits, avec notamment les plats surgelés Birds Eye et Hungry-Man et les marques de gâteaux Duncan Hines et de cornichons Vlasic.

Vers 15h30 GMT à Wall Street, l’action Conagra recule de 7,4% et Pinnacle Foods, en hausse 14,11% depuis le début de l’année après +11,26% en 2017, retombe de 4,2%, après avoir initialement été orienté en hausse après l’annonce de Conagra, une transaction qui avait déjà été évoquée par CNBC mardi.

Cette fusion se fait alors que les consommateurs sont en quête d’une alimentation plus saine que par le passé et que les marges bénéficiaires du secteur se contractent face à la hausse des prix des matières premières et des coûts de transport.

Conagra, basé à Chicago, a précisé mercredi que le chiffre d’affaires annuel combiné des deux sociétés aurait atteint 11 milliards de dollars proforma et qu’il s’attend à réaliser 215 millions d’économies d’ici la fin de l’année 2022.

Le groupe cherche depuis quelque temps à renforcer son activité de produits surgelés, qui rapporte 2,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires, en achetait des marques comme Sandwich Bros, et a fait évoluer sa marque Banquet pour offrir de plats contenant plus de protéines et moins d’ingrédients artificiels face à la demande des nouvelles générations.

“Cette opération va faire de Conagra un leader dans les produits surgelés aux Etats-Unis, le segment qui affiche la plus forte croissance du marché des produits alimentaires”, souligne Burt Flickinger, consultant chez Strategic Resource Group.

“Mais surtout, Kraft Heinz, Kellogg, Campbell et d’autres grands groupes peinent à augmenter leurs volumes de ventes et cette opération va vraiment donner un coup d’accélérateur aux ventes de Conagra”, ajoute-t-il.

Les actionnaires de Pinnacle Foods, recevront 43,11 dollars et 0,6494 action Conagra par titre détenu.

En tenant compte de la dette, l’opération représente 10,9 milliards de dollars.

Conagra précise que ces modalités impliquent un prix par action Pinnacle d’environ 68 dollars, soit un niveau à peine plus élevé que le cours de clôture de mardi de 67,86 euros.

Il y a quelques jours, des sources avaient dit à Reuters que Pinnacle Foods avait renoué le dialogue en vue d’être racheté par son concurrent de taille plus importante.

Il y a plus d’un an, Conagra avait déjà tenté en vain de racheter Pinnacle Foods.

Pour obtenir l’approbation des autorités de la concurrence, Pinnacle a dit que Conagra céderait si besoin des actifs de l’une ou l’autre des deux sociétés.

Les analystes de JPMorgan ne voient pas d’obstacles réglementaires à l’opération malgré l’existence de doublons.

“Notre meilleure hypothèse: peut-être quelques marques devront être cédées mais l’opération - si les deux parties acceptent de fusionner - devrait passer la barrière réglementaire”, écrit Ken Goldman, analyste chez JP Morgan.

L’opération devrait être finalisée d’ici la fin de l’année.

Benoit Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below