June 22, 2018 / 3:05 PM / in 5 months

Wall Street soutenue par le pétrole après l'Opep

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi, soutenue par la vive remontée des cours du brut après la décision de l’Opep de limiter l’augmentation de la production de pétrole, en l’absence d’indicateur majeur à l’agenda et d’avancée sur le front commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi, soutenue par la vive remontée des cours du brut après la décision de l'Opep de limiter l'augmentation de la production de pétrole, en l'absence d'indicateur majeur à l'agenda et d'avancée sur le front commercial entre les Etats-Unis et la Chine. L'indice Dow Jones gagne 0,58%. /Photo prise June 19, 2018. REUTERS/Brendan McDermid - RC1183963D70

L’indice Dow Jones gagne 141,66 points, soit 0,58%, à 24.603,36 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,4% à 2.760,76 points et le Nasdaq Composite prend 0,08% à 7.706,93 points.

L’Opep a conclu un accord prévoyant un relèvement de la production de pétrole d’environ un million de barils par jour à partir de juillet pour le cartel et ses alliés.

Toutefois, l’augmentation réelle devrait être plus limitée dans la mesure où plusieurs pays, qui ont récemment produit moins de pétrole que prévu, auront du mal à retrouver leurs quotas de production tandis que d’autres ne seront pas autorisés à combler l’écart, ont précisé des sources de l’Opep.

Après un repli d’environ 2% jeudi, l’indice S&P 500 de l’énergie avance de 2,75% à la faveur de la remontée des cours du pétrole.

Le cours du brut léger texan (West Texas Intermediate, WTI) gagne 2,9% à 67,44 dollar, à un plus haut de trois semaines, et le Brent prend 2,22%.

Dans leur sillage, Chevron s’adjuge 3,07%, Exxon 2,13% et ConocoPhillips 4,1%

Ce vendredi marque l’entrée en vigueur des droits de douane européens sur une série de produits américains en réponse à l’application par les Etats-Unis de taxes sur l’acier et l’aluminium. Les produits touchés incluent des métaux mais aussi des productions agricoles comme le maïs et des produits manufacturés comme le bourbon et les motos.

Aux changes, l’indice dollar cède 0,15% face un panier de devises internationales. L’euro gagne 0,43% à un plus de haut d’une semaine soutenu par les bons chiffres des PMI flash français des services.

Aux valeurs, Red Hat, le distributeur du système d’exploitation Linux, chute 12,72% après l’annonce d’une révision à la baisse de sa prévision de chiffre d’affaires annuel. C’est de loin la plus forte baisse du S&P-500.

Les banques Citigroup 0,29%, JPMorgan 0,19% et Goldman Sachs 0,78% après avoir passé avec succès la première étape de leurs tests de résistance (“stress tests”) annuels de la Réserve fédérale.

En Europe, les marchés actions sont en nette hausse: le CAC 40 à Paris prend 0,92% et l’indice Stoxx 600 0,75%.

Édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below