June 21, 2018 / 11:48 AM / 6 months ago

Siemens va regrouper des divisions industrielles-sources

MUNICH (Reuters) - Siemens prévoit de ramener le nombre de ses divisions industrielles de cinq à trois dans le cadre d’une nouvelle stratégie d’entreprise visant à augmenter la rentabilité, a-t-on appris jeudi d’une source proche du dossier.

Siemens prévoit de ramener le nombre de ses divisions industrielles de cinq à trois dans le cadre d'une nouvelle stratégie d'entreprise, a-t-on appris jeudi d'une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Edgard Garrido

Les modalités, attendus de longue date, de la réorganisation de l’activité industrielle de Siemens, baptisée “Vision 2020+” seront dévoilées au mois d’août, ont précisé deux sources.

Les changements prendront effet le 1er octobre, au début de l’exercice fiscal de Siemens, a dit l’une des sources. “Ce sera une évolution plutôt qu’une révolution”, a-t-elle ajouté.

Selon Manager Magazin, qui le premier a donné l’information, des objectifs d’amélioration des marges seront assignés à chacune des nouvelles divisions.

La réorganisation répond à la volonté du président du directoire Joe Kaeser de décentraliser pour permettre aux filiales de se développer plus librement, selon le magazine allemand qui cite des sources au sein de la société.

Une partie du projet consiste à fusionner la branche dite Digital Factory avec le pôle d’automatisation des processus industriels, et d’associer le réseau haute tension terrestre aux centrales électriques, explique Manager Magazin.

Selon des sources, la réorganisation concernerait aussi la gestion de l’énergie, les technologies de la construction et l’ingénierie des centrales électriques.

L’action Siemens recule de 1,73% dans l’après-midi en Bourse de Francfort.

“Actuellement, nous développons plus loin notre stratégie d’entreprise, avec constance et calme”, dit Siemens dans un courriel.

Le groupe allemand a placé en Bourse en mars une participation minoritaire de sa division équipements médicaux Healthineers, une des plus importantes IPO de 2018.

Barclays, dans une note publiée jeudi, juge que l’objectif de Joe Kaeser de n’avoir plus que deux entités Siemens - l’une industrielle, centrée sur l’automatisation dans l’industrie et le BTP, et l’autre étant Healthineers - serait une évolution “logique”.

Alexander Hübner, Claude Chendjou et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below