June 19, 2018 / 5:59 PM / 2 months ago

Paris pilotera le futur avion de combat franco-allemand

PARIS (Reuters) - La France et l’Allemagne ont signé mardi deux lettres d’intention communes, dont l’une portant sur le système de combat aérien du futur (SCAF), désignant la France comme nation leader du projet destiné à succéder au Rafale et à l’Eurofighter à l’horizon 2040.

La France et l'Allemagne ont signé mardi deux lettres d'intention communes, dont l'une portant sur le système de combat aérien du futur (SCAF), désignant la France comme nation leader du projet. "Développer pour la France et l’Allemagne un futur avion de combat polyvalent, dans le cadre de moyens militaires opérant en réseau, constitue un enjeu majeur pour l’autonomie stratégique européenne", souligne Eric Trappier (photo), PDG de Dassault Aviation. /Photo prise le 31 janvier 2018/REUTERS/Maxim Shemetov

La lettre d’intention prévoit le lancement d’ici la fin de l’année d’une phase d’étude comprenant des travaux d’architecture et le lancement rapide de démonstrations, précise le ministère de la Défense dans un communiqué.

“Développer pour la France et l’Allemagne un futur avion de combat polyvalent, dans le cadre de moyens militaires opérant en réseau, constitue un enjeu majeur pour l’autonomie stratégique européenne”, souligne Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, cité une déclaration transmise à Reuters.

“C’est donc avec enthousiasme que nous apporterons nos compétences et nos savoir-faire à cet ambitieux projet franco-allemand pour équiper à l’horizon 2040 les forces aériennes de nos deux pays”, ajoute-t-il.

Le constructeur du Rafale et Airbus, partenaire de l’Eurofighter, ont signé fin avril un accord initial de coopération pour développer le SCAF, laissant la porte ouverte à d’autres partenaires européens.

La deuxième lettre d’intention concerne le char de combat du futur (Main Ground Combat System – MGCS), qui sera conduit par l’Allemagne et pour lequel une phase commune de démonstration est prévue d’ici mi-2019.

Concrétisant la volonté affichée en juillet 2017 par Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel d’une coopération renforcée dans la défense, la lettre d’intention engage aussi les deux pays sur le système d’artillerie du futur (CIFS).

Paris et Berlin ont en outre convenu mardi du lancement du satellite militaire franco-allemand CSO3 sur Ariane 6, afin de garantir un accès souverain de l’Europe à l’espace.

Cyril Altmeyer, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below