June 15, 2018 / 12:45 PM / a month ago

Trump taxe 50 milliards de dollars de produits chinois, Pékin réplique

WASHINGTON/PEKIN (Reuters) - Des droits de douane de 25% vont être appliqués sur 50 milliards de dollars (43 milliards d’euros) d’importations en provenance de Chine, a annoncé vendredi Donald Trump.

Donald Trump a annoncé vendredi que des droits de 25% allaient être appliqués sur 50 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine. /Photo prise le 12 juin 2018/REUTERS/Jonathan Ernst

Pékin a aussitôt riposté. Le Conseil d’Etat (gouvernement) a décidé d’imposer des droits de douane de 25% sur 659 produits américains d’une valeur totale de 50 milliards de dollars, a rapporté l’agence Chine nouvelle.

“Il n’y a pas de guerre commerciale”, a pourtant affirmé le président américain après la diffusion par la Maison blanche du communiqué dans lequel il souligne que ces droits frapperont en particulier des produits technologiques.

Il a ajouté que de nouvelles mesures de rétorsion seront prises si la Chine riposte par des barrières tarifaires ou non tarifaires ou si elle sanctionne des entreprises américaines.

A Pékin, le ministère chinois du Commerce s’est “fermement” élevé contre cette décision et a dit n’avoir d’autre choix que de répliquer en appliquant des taxes d’une “ampleur et d’une intensité similaires” sur les produits américains importés.

“La Chine ne veut pas d’une guerre commerciale mais la partie chinoise n’a d’autre choix que de s’opposer fermement au comportement à courte vue des Etats-Unis qui va nuire aux deux parties”, a commenté le ministère sur son site internet.

“La décision américaine viole les règles de l’Organisation mondiale du Commerce et elle est contraire au consensus auquel la Chine et les Etats-Unis étaient parvenus lors de précédentes négociations commerciales”, a commenté l’agence Chine nouvelle.

“Elle porte sérieusement atteinte aux droits et intérêts légitimes de la Chine”, a-t-elle ajouté.

Le soja fera partie des produits taxés par la Chine.

Les contrats à terme sur le soja américain ont plongé vendredi de 1,5%, à un plus bas depuis un an.

Les avions ne figurent pas en revanche sur une liste rendue publique par le ministère chinois du Commerce.

“L’AMÉRIQUE D’ABORD”

D’après les services du Représentant américain au commerce (USTR), la liste révisée des produits chinois taxés à l’importation couvre désormais 1.102 catégories de produits, et la mesure s’appliquera en deux temps.

Les droits sur une première série de 818 produits (34 milliards de dollars) seront perçus à compter du 6 juillet.

Des mesures préparatoires seront prises sur les 284 autres catégories concernées, les semi-conducteurs et un large éventail de produits électroniques et chimiques qui selon Washington bénéficient notamment du programme de subventions “Made in China 2025”.

La Chine a pris exactement la même mesure, annonçant que les droits de douane sur un montant de 34 milliards de dollars de produits américains, dont les produits agricoles et l’automobile, entreraient en vigueur le 6 juillet.

L’application des droits sur les produits restants, parmi lesquels le pétrole brut, le gaz naturel, le charbon et certains produits pétroliers raffinés, sera annoncée à une date ultérieure, a ajouté Chine nouvelle.

Un responsable du gouvernement américain a précisé que certaines entreprises américaines pourraient demander des exemptions concernant des produits qu’elles ne peuvent trouver qu’en Chine.

Les services américains précisent que les téléphones cellulaires ou encore les télévisions importés de Chine ne sont pas concernés, contrairement aux voitures, notamment celles importées par General Motors et Volvo, qui appartient au groupe chinois Geely.

Les téléphones et smartphones et les appareils ménagers sont le premier poste d’importations américaines en provenance de Chine (70,4 milliards de dollars l’an dernier, soit 14% du total).

Selon plusieurs sources, Washington a dressé une autre liste de produits chinois, représentant 100 milliards de dollars, qui pourraient être à leur tour concernés en cas de représailles chinoises.

L’objectif de Donald Trump, champion de “l’Amérique d’abord”, est de rééquilibrer les échanges commerciaux des Etats-Unis avec la Chine, en déficit de quelque 375 milliards de dollars l’année dernière (environ 505 milliards d’exportations chinoises contre 130 milliards d’exportations américaines).

Le président américain a aussi imposé des droits de douane sur l’acier et l’aluminium en provenance du Canada, du Mexique et de l’Union européenne. Il menace également de taxer les voitures européennes.

Henri-Pierre André, Guy Kerivel et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below