June 15, 2018 / 7:34 AM / a month ago

Rolls-Royce affiche des objectifs ambitieux, la Bourse applaudit

LONDRES (Reuters) - Rolls-Royce a déclaré vendredi qu’il dépasserait ses prévisions à l’horizon 2020 et a fait état d’objectifs financiers ambitieux à moyen terme, des annonces saluées en Bourse au lendemain de la présentation d’un vaste plan de restructuration prévoyant la suppression de 4.600 postes.

Rolls-Royce a déclaré vendredi qu'il dépasserait ses prévisions à l'horizon 2020 et a fait état d'objectifs financiers ambitieux à moyen terme, des annonces saluées en Bourse au lendemain de la présentation d'un vaste plan de restructuration prévoyant la suppression de 4.600 postes. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch

Le motoriste britannique, en redressement depuis 2015, a assuré ses actionnaires que les fondations étaient désormais en place pour leur assurer des rendements plus élevés à l’avenir.

Rolls-Royce a dit être en bonne position pour dépasser l’objectif d’une trésorerie disponible d’un milliard de livres (1,14 milliard d’euros) d’ici 2020 et viser une trésorerie disponible supérieure à une livre par action à moyen terme contre 15 pence par action en 2017.

L’action a débuté en hausse de 13% à la Bourse de Londres à 999 pence, un plus haut de quatre ans, après ces annonces et affichait encore un gain de plus de 10% vers 08h45 GMT.

Selon les calculs de Sandy Morris, analyste chez Jefferies, une trésorerie disponible de plus d’une livre par action à moyen terme représente environ 1,9 milliard de livres.

“(Rolls-Royce) nous dit qu’à moyen terme, c’est-à-dire dans quatre à cinq ans, il peut dégager 1,9 milliard de livres. S’ils font cela alors l’action n’est pas chère”, juge Sandy Morris.

Le groupe est critiqué depuis longtemps pour ses niveaux de marge inférieurs à ceux de ses grands concurrents, notamment General Electric.

Une trésorerie disponible plus élevée est aussi la promesse d’une distribution plus généreuse des profits alors que le dividende a été divisé par deux en 2016. Rolls-Royce a dit depuis qu’une hausse du dividende serait liée à l’amélioration de la trésorerie disponible.

Rolls-Royce s’attend toutefois à rester sous pression à court terme en raison des problèmes de longévité de pièces de certains types de moteurs Trent 1000, qui équipent notamment les 787 Dreamliners de Boeing.

Ces pièces s’usent plus vite que prévu, ce qui a amené des compagnies aériennes à travers le monde à immobiliser certains de leurs appareils en vue d’une inspection technique.

Rolls-Royce prévoit que ce problème lui coûte 100 millions de livres supplémentaires en 2018 mais il a confirmé son objectif d’un flux de trésorerie disponible de l’ordre de 450 millions de livres.

“Nous avons cependant mis en oeuvre avec succès des mesures discrétionnaires de contrôle des coûts à court terme différentes et séparées du plan de restructuration projeté, dont nous espérons qu’elles compenseront ces frais additionnels”, a déclaré le groupe dans un communiqué faisant référence au plan de restructuration annoncé jeudi.

Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below