June 13, 2018 / 10:11 AM / 6 months ago

Credit Suisse conseille de sous-pondérer les actions européennes

PARIS (Reuters) - Credit Suisse a abaissé mercredi à “sous-pondérer” sa recommandation sur les valeurs d’Europe continentale en jugeant l’euro davantage sous-évalué que les actions, ce qui expose ces dernières au risque d’un rebond de la monnaie unique dans les prochains mois.

Credit Suisse a abaissé mercredi à "sous-pondérer" sa recommandation sur les valeurs d'Europe continentale en jugeant l'euro davantage sous-évalué que les actions, ce qui expose ces dernières au risque d'un rebond de la monnaie unique dans les prochains mois. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar

La banque estime que les valeurs européennes ne sont plus bon marché avec un ratio cours/bénéfice comparable à celui des actions américaines et des valorisation proches de leurs plus hauts de 15 ans.

Les marchés actions d’Europe continentale intègrent actuellement une probabilité d’environ 15% d’une crise alors que cette probabilité estimée atteint 32% sur le marché des emprunts d’Etat, selon les estimations de la banque suisse.

Le principal risque en Europe reste lié à l’Italie, explique Credit Suisse, et “il est peu probable qu’il disparaisse” au vu de la composition du nouveau gouvernement, du soutien populaire dont bénéficient les partis eurosceptiques et du besoin urgent de réformes dans la péninsule.

Dans l’hypothèse où la situation italienne perdure sans déclencher de crise aiguë, “l’une des questions clés pour les investisseurs est de savoir, lorsque le sentiment sur l’Europe s’améliorera (...), si la bonne nouvelle se traduira dans les performances en monnaie locale des actions ou par une hausse de l’euro”, expliquent les analystes de la banque.

Tablant sur une appréciation de l’euro au cours des 12 prochains mois, Credit Suisse estime que cette évolution “devrait mettre les bénéfices sous pression puisque la moitié environ des chiffres d’affaires de l’EuroStoxx est réalisée hors de la zone”.

“Sur les deux dernières années, les actions de la zone euro ont sous-performé pendant 69% du temps au cours des périodes de hausse de l’euro”, rappelle la banque.

CS précise maintenir son opinion à “sous-pondérer” sur les actions italiennes mais continue de conseiller de surpondérer les banques européennes.

“Nous pensons que dans notre scénario central, qui intègre un rebond des indices PMI européens, une hausse du rendement du Bund, un renforcement de l’euro et une surperformance des technologiques, les actions de la zone euro devraient sous-performer en monnaie locale mais les banques surperformer au sein de l’Europe”, explique-t-elle.

La banque a parallèlement revu à la hausse son opinion sur les actions japonaises, à “surpondérer”.

Marc Angrand, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below