June 12, 2018 / 2:45 PM / in 5 months

SocGen envisage de vendre sa filiale polonaise Eurobank

La Société générale envisage de mettre en vente sa filiale polonaise Eurobank dans un contexte d'intensification de la concurrence en Pologne et de durcissement des contraintes réglementaires. /Photo prise le 14 mai 2018/REUTERS/Charles Platiau

VARSOVIE (Reuters) - La Société générale envisage de mettre en vente sa filiale polonaise Eurobank dans un contexte d’intensification de la concurrence en Pologne et de durcissement des contraintes réglementaires, ont dit à Reuters deux sources bancaires.

Dans l’environnement de taux d’intérêt bas, qui pèse sur les marges des établissements bancaires, la concurrence fait rage sur le marché bancaire polonais. Et les plus petites banques peinent du coup à rivaliser avec les grands acteurs et à dégager des retours sur fonds propres satisfaisants pour les actionnaires.

La filiale de Société générale, Eurobank, est la 17e banque de Pologne en termes d’actifs avec 14 milliards de zlotys au bilan (3,28 milliards d’euros environ) et elle est 20 fois plus petite que le leader du marché PKO PB.

En 2017, Eurobank a dégagé un bénéfice net de 103 millions de zlotys (24,13 millions d’euros).

“Eurobank est dans un processus de mise en vente. SocGen se retire (de la banque de détail en) Pologne, a dit une des sources bancaires. La deuxième source a également indiqué qu’Eurobank était en vente.

Contactée par Reuters, la Société générale a déclaré ne pas commenter les rumeurs de marché.

Avec Maya Nikolaeva et Matthieu Protard à Paris, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below