May 8, 2018 / 4:25 PM / 3 months ago

Emirates confronté à une pénurie de personnel navigant

DUBAI (Reuters) - Emirates est confronté à une pénurie d’hôtesses et de stewards et peine à assurer tout le personnel navigant nécessaire sur certains vols, à la suite d’une série de démissions et d’autres contraintes d’effectifs, ont dit à Reuters plusieurs employés.

Emirates est confronté à une pénurie d'hôtesses et de stewards et peine à assurer tout le personnel navigant nécessaire sur certains vols, ont dit à Reuters plusieurs employés. /Photo prise le 18 janvier 2018/REUTERS/Eric Gaillard

Cette situation fait suite à une pénurie de pilotes, qui a amené la compagnie aérienne à annoncer en avril qu’elle se verrait dans l’obligation de réduire la fréquence des vols sur certaines lignes cet été.

Quatre employés ont dit qu’une série de démissions parmi le personnel navigant et une augmentation du nombre d’arrêts maladie de membres d’équipages de cabine pesait sur le groupe.

Emirates n’a pas répondu dans l’immédiat aux demandes de commentaires.

Les grandes compagnies aériennes ont du mal à s’adapter à la concurrence accrue sur le marché et à son impact sur l’emploi dans le secteur. Ryanair, la plus importante compagnie aérienne à bas coûts, a dû reconnaître les syndicats pour éviter une grève à Noël après avoir annulé des milliers de vols en raison d’une pénurie de pilotes de service.

Emirates, dont les effectifs de personnel navigant est d’environ 25.000 dans le monde, a souffert de la volatilité de la demande et de la baisse des cours du pétrole ces dernières années, source essentielle de richesse dans la région du Golfe.

Les employés ont toutefois noté qu’il n’avait détecté aucun signe montrant que la compagnie ne respectait pas la réglementation en matière d’effectifs et de temps de travail.

Elle a cependant organisé des campagnes de recrutement dans au moins 12 pays ce mois-ci, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France, selon l’un de ses sites internet.

Sept employés d’Emirates ont précisé que la compagnie fonctionnait avec moins de personnel navigant que d’habitude et demandait de plus en plus aux hôtesses de l’air et aux stewards de changer de ligne à la dernière minute pour assurer les vols.

Certains employés ont indiqué que le groupe avait tenté de remédier partiellement à cette pénurie en demandant aux pilotes et aux agents de bord d’allonger leur temps de travail mensuel.

A la suite des réclamations de son personnel navigant au mois de février, Emirates a commencé à assurer une couverture médicale complète à ses salariés et étudie les demandes d’augmentations de salaires, rapportent des employés.

avec Nawied Jabarkhyl, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below