May 1, 2018 / 9:41 AM / 5 months ago

Le PMI manufacturier britannique à un creux de 17 mois

LONDRES (Reuters) - La croissance du secteur manufacturier en Grande-Bretagne est tombée en avril à un creux de 17 mois, montre l’enquête Markit/CIPS auprès des directeurs d’achats publiée mardi, qui éloigne un peu plus la perspective d’une hausse des taux de la part de la Banque d’Angleterre (BoE) la semaine prochaine.

La croissance du secteur manufacturier en Grande-Bretagne est tombée en avril à un creux de 17 mois, montre l'enquête Markit/CIPS auprès des directeurs d'achats publiée mardi. /Photo d'archives/REUTERS/Clodagh Kilcoyne

L’indice PMI manufacturier calculé dans cette enquête a perdu un point en un mois, à 53,9, alors que la prévision médiane des économistes interrogés par Reuters était de 54,8.

Il s’agit du deuxième indicateur inférieur aux attentes des économistes publié en l’espace de quelques jours en Grande-Bretagne après l’annonce vendredi d’une quasi-stabilité du produit intérieur brut au premier trimestre.

“Si la météo défavorable a été partiellement responsable en février et en mars, il n’y a aucune excuse pour la performance décevante (du PMI) en avril, ce qui éloigne davantage la perspective d’une hausse à court terme des taux d’intérêt de la part de la Banque d’Angleterre”, a commenté Rob Dobson, directeur chez IHS Markit.

Avant même les chiffres du PIB publiés vendredi, le gouverneur de la BoE, Mark Carney, avait jugé les récents indicateurs macroéconomiques mitigés, laissant ainsi entendre que la Banque d’Angleterre adopterait le 10 mai une position d’attente plutôt que de relever ses taux.

La livre a accentué son repli face au dollar après la publication de l’indice PMI manufacturier pour retomber à un plus bas depuis le 12 janvier, sous 1,37 dollar, en baisse de plus de 0,5%. Le rendement à 10 ans des emprunts d’Etat britanniques a aussi baissé tandis que la Bourse de Londres a légèrement accéléré sa hausse.

En outre, rien n’indique dans le rapport sur le PMI publié mardi que le secteur manufacturier britannique va retrouver sa vigueur de la fin d’année dernière.

Les sous-indicateurs sur les prises de commandes et les exportations ont reculé à des plus bas depuis le milieu de l’année dernière tandis que le rythme des embauches a été le plus lent depuis février 2017.

Andy Bruce; Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below