April 30, 2018 / 1:39 PM / 7 months ago

McDonald's dépasse les attentes, le titre monte

(Reuters) - Les ventes et le bénéfice de McDonald’s au premier trimestre ont nettement dépassé les attentes de Wall Street en raison du dynamisme de ses principaux marchés hors Etats-Unis et de la hausse des dépenses des clients dans ses restaurants américains.

Les ventes de McDonald's à périmètre constant ont augmenté plus fortement que prévu au premier trimestre, en raison notamment du dynamisme de ses principaux marchés hors Etats-Unis, ce qui fait grimper le titre d'environ 4% dans les échanges avant l'ouverture de la séance à Wall Street. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson

Ces résultats publiés lundi ont ravi les investisseurs et le titre gagnait 5,4% à 15h56 à Wall Street, de loin la plus forte hausse du Dow Jones (+0,21%).

Ils témoignent de la réussite du plan de redressement lancé en 2015 par le PDG, Steve Easterbrook, passant par une évolution des menus, le développement d’outils technologiques dans les restaurants et une amélioration de l’accueil des clients.

Autre volet de ce programme, McDonald’s a mis l’accent sur les hamburgers plus élaborés et à plus forte marge, composés d’aliments plus frais et plus coûteux, et sur un plus large éventail d’options à moindre prix.

Le prix moyen du repas dans ses restaurants aux Etats-Unis, son marché le plus rentable, a ainsi grimpé.

Les ventes de McDonald’s à périmètre constant aux Etats-Unis ont augmenté de 2,9% au premier trimestre, alors que les analystes s’attendaient à une progression de 2,7% selon Thomson Reuters I/B/E/S.

“LA PUISSANCE DE LA MARQUE”

Au niveau mondial, la chaîne de restauration rapide a enregistré une hausse de 5,5% de ses ventes dans ses restaurants ouverts depuis au moins 13 mois, soit une croissance assez nettement supérieure aux 3,94% anticipés par les analystes.

Les ventes dans ce que McDonald’s appelle ses principaux marchés internationaux, soit la France, l’Australie, le Canada, l’Allemagne et le Royaume-Uni, ont grimpé de 7,8%, un résultat là encore meilleur que les prévisions des analystes qui attendaient un gain de 5,3%. Elles ont été tirées en particulier par les restaurants allemands et britanniques malgré des conditions météorologiques défavorables.

“(Cela) prouve la puissance de la marque (...) les chiffres au niveau international ont été exceptionnels”, a commenté Peter Saleh, analyste de BTIG. “Ces résultats ont été très impressionnants, effectivement plus impressionnants que ce que nous avions initialement anticipé.”

Hors exceptionnels, McDonald’s a dégagé un bénéfice de 1,79 dollar par action contre un consensus à 1,67 dollar. Le chiffre d’affaires s’est en revanche contracté de 9% à 5,14 milliards de dollars (4,25 milliards d’euros), la chaîne ayant continué à franchiser des restaurants pour réduire ses coûts.

Le bénéfice net s’est élevé à 1,38 milliard de dollars ($1,72/action), contre 1,21 milliard ($1,47/action) un an auparavant.

Sa hausse du jour permet au titre d’effacer plus de la moitié de ses pertes depuis le début de l’année. Avant la séance de lundi, il affichait un recul de 7,9% en 2018 contre une baisse de seulement 0,7% pour l’indice sectoriel Dow Jones de la restauration.

Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below