April 30, 2018 / 6:59 AM / 21 days ago

Eurofins rachète Covance Food Solutions à LabCorp pour 552 millions d'euros

PARIS (Reuters) - Le laboratoire d’analyses Eurofins Scientific a annoncé lundi le rachat de Covance Food Solutions, pôle de tests alimentaires et de conseil du spécialiste américain des sciences de la vie LabCorp, pour un prix de 670 millions de dollars (552 millions d’euros) hors trésorerie et dette.

Le laboratoire d'analyses Eurofins Scientific a annoncé lundi le rachat de Covance Food Solutions, pôle de tests alimentaires et de conseil du spécialiste américain des sciences de la vie LabCorp, pour un prix de 670 millions de dollars (552 millions d'euros) hors trésorerie et dette. /Photo d'archives/REUTERS/Tim Chong

Le groupe français précise dans un communiqué que le rachat de Covance Food Solutions, qu’il espère boucler au troisième trimestre, lui permettra de se développer aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Asie.

Covance Food Solutions, acquis en 2015 par LabCorp dans le cadre du rachat de Covance, fournit des services de tests de laboratoire et de conseil centrés sur la garantie de la sécurité et la qualité de produits dans l’alimentation, les boissons et les compléments alimentaires.

Avec un effectif de 850 personnes, Covance Food Solutions vise un chiffre d’affaires de 160 millions de dollars en 2018, avec une marge brute d’exploitation (Ebitda) bien au-dessus des objectifs d’Eurofins, précise le groupe français.

“C’est un gros investissement, mais Eurofins est bien financé pour le réaliser et l’actif est de haute qualité”, explique Eurofins dans un communiqué.

Eurofins a réalisé l’an passé un chiffre d’affaires de 2,971 milliards d’euros et une marge d’Ebitda de 18,7%.

C’est la quatrième acquisition annoncée par Eurofins ce mois-ci, après celles de Lab Frontier en Corée du Sud, ainsi que celles d’Eichrom et des activités de tests d’alimentaire et d’eau de Protec en France.

Eurofins Scientific disposait au 31 décembre 2017 de 820 millions d’euros de trésorerie et de facilités de crédit non tirées, lui permettant de saisir des opportunités de M&A pour atteindre son objectif de quatre milliards de chiffre d’affaires en 2019.

Cyril Altmeyer, édité par Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below