April 26, 2018 / 1:40 PM / 7 months ago

L'euro monte, la BCE pas inquiète sur les changes ni sur l'économie

L'euro a accru ses gains jeudi face au dollar, soutenu par les propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi qui s'est montré confiant sur la croissance économique en zone euro et a indiqué que la volatilité des changes n'avait pas été évoquée lors de la réunion de politique monétaire du Conseil des gouverneurs. /Photo prise le 26 avril 2018/REUTERS/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - L’euro a accru ses gains jeudi face au dollar, soutenu par les propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi qui s’est montré confiant sur la croissance économique en zone euro et a indiqué que la volatilité des changes n’avait pas été évoquée lors de la réunion de politique monétaire du Conseil des gouverneurs.

La devise unique, qui avait touché un plus bas en séance à 1,2145, a atteint 1,2209 dollar avant de revenir sur le seuil de 1,22.

Contrairement à la réunion précédente du mois de mars, la volatilité de l’euro face aux autres devises n’a pas été évoquée jeudi par les responsables de la BCE, a indiqué son président Mario Draghi, lors de la conférence de presse suivant la décision de politique monétaire de la banque centrale.

Le renchérissement de l’euro avait été un des éléments de préoccupation du conseil des gouverneurs le mois dernier, alors que la monnaie unique s’était nettement renchérie face au dollar en raison des craintes liées aux velléités protectionnistes de Donald Trump. Elle avait atteint 1,2555 dollar mi-février, un plus haut depuis décembre 2014.

L’euro a aussi profité jeudi des propos de Mario Draghi, relativisant la dégradation récente des indicateurs économiques en zone euro.

Le président de la BCE a estimé que certains éléments inattendus dans la baisse des statistiques étaient peut-être temporaires et que la croissance restait vigoureuse.

Mario Draghi a par ailleurs indiqué que la politique monétaire en tant que telle n’avait pas été évoquée lors de la réunion du conseil des gouverneurs, ce qui a contribué à limiter le rebond de l’euro.

Blandine Hénault, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below