April 23, 2018 / 4:20 PM / 5 months ago

Russie/Sanctions: Washington accorde un sursis à Rusal

WASHINGTON (Reuters) - Washington a ouvert la porte lundi à un allègement des sanctions contre le géant russe de l’aluminium Rusal, au vu notamment de leur impact potentiel sur les entreprises américaines ou sur celles des pays alliés des Etats-Unis

Washington a ouvert la porte lundi à un allègement des sanctions contre le géant russe de l'aluminium Rusal, au vu notamment de leur impact potentiel sur les entreprises américaines ou sur celles des pays alliés des Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Ilya Naymushin

Le cours de l’aluminium a perdu jusqu’à 10% après l’annonce du département du Trésor américain.

Le titre du groupe russe coté à Moscou gagnait plus de 20% à Moscou vers 15h25 GMT, alors que l’action cotée à Hong Kong a terminé en baisse de 8,43%. Au même moment, le titre de son concurrent américain Alcoa perdait 12,10% à New York.

Dans un communiqué le département du Trésor précise que les entreprises américaines ont jusqu’au 23 octobre pour mettre un terme à leurs activités avec Rusal et que les Etats-Unis n’entendent pas porter préjudice qui en dépendent. Cette date était auparavant fixée au 5 juin.

Le Trésor a ajouté qu’il n’imposerait pas de sanctions connexes aux entreprises non américaines qui travaillent avec Rusal ou avec ses filiales.

“Rusal est touché par les sanctions américaines en raison de ses liens avec Oleg Deripaska mais le gouvernement américain ne vise pas les salariés qui dépendent de Rusal ou de ses filiales”, a déclaré le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Les Etats-Unis pourraient alléger les sanctions si l’homme d’affaires cédait le contrôle de la société, a en core dit le département.

Oleg Deripaska fait partie des sept oligarques russes sanctionnés par Washington en réponse à ce que le gouvernement américaine qualifie d’”activités malveillantes” de Moscou visant à déstabiliser les démocraties occidentales.

Ni Rusal ni l’entourage d’Oleg Deripaska n’étaient disponibles dans l’immédiat pour commenter ces informations. Le Kremlin n’a pas non plus souhaité s’exprimer.

Cette annonce intervient alors que les dirigeants européens tentent de persuader le président américain Donald Trump d’alléger les sanctions contre la Russie, dont celles affectant les producteurs russes d’aluminium.

“Au vu de l’impact (de ces sanctions) sur nos partenaires et nos alliés, nous prolongeons la période de maintenance et de dénouement tandis que nous étudions la requête de Rusal (visant à être retirée de la liste des entreprises sanctionnées)”, poursuit Steven Mnuchin.

Le président français Emmanuel Macron entame ce lundi à Washington une visite d’Etat.

Susan Heavey, avec Polina Devitt à Moscou; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below