March 26, 2018 / 1:55 PM / 2 months ago

Spotify anticipe une croissance ralentie à 20-30% en 2018

STOCKHOLM/LONDRES (Reuters) - Spotify Technology, le numéro un mondial de la musique en streaming, prévoit un ralentissement de la croissance de son chiffre d’affaires à 20-30% cette année contre 39% en 2017, en raison d’effets de change défavorables.

Spotify Technology, le numéro un mondial de la musique en streaming, prévoit un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires à 20-30% cette année contre 39% en 2017, en raison d'effets de change défavorables. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

Le groupe suédois, dont la cotation à la Bourse de New York est l’une des plus attendues pour une entreprise européenne, a déclaré lundi anticiper pour cette année un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros.

Le chiffre d’affaires du premier trimestre est attendu entre 1,10 et 1,15 milliard d’euros, soit une hausse de 22 à 27%. Le 15 mars, Spotify s’était fixé un objectif de croissance à long terme de son chiffre d’affaires entre 25 et 35%.

La société, valorisée environ 20 milliards de dollars (16 milliards d’euros) à la suite de sa demande en février d’introduction en Bourse (IPO) directe auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine, fera ses débuts sur le NYSE le 3 avril.

Douze ans après sa création, Spotify, qui privilégie la croissance à la rentabilité, est toujours déficitaire mais le groupe de Stockholm a dit qu’il comptait atteindre ce mois-ci entre 73 et 76 millions d’abonnés payants, soit environ deux fois plus que son plus proche concurrent, Apple.

D’ici la fin de l’année, Spotify vise 92 à 96 millions d’utilisateurs payants.

Le nombre total d’utilisateurs actifs mensuels, y compris les comptes gratuits, devrait atteindre 168 à 171 millions ce mois-ci, contre 157 millions à la fin de l’année dernière.

Spotify prévoit de ramener sa perte d’exploitation à 230-330 millions d’euros en 2018, en comprenant 35 à 40 millions d’euros de coûts liés à l’IPO, contre 378 millions en 2017.

La marge brute au premier trimestre devrait passer de 21% à 23-24% cette année et pourrait atteindre 23-25% sur l’ensemble de l’année, mais cela reste inférieur à l’objectif à long terme du groupe d’une marge de 30 à 35%.

Olof Swahnberg et Helena Soderpalm à Stockholm avec Eric Auchard à Londres,; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below