March 20, 2018 / 4:01 PM / 9 months ago

Les exportations horlogères suisses accélèrent leur reprise

ZURICH (Reuters) - Les exportations horlogères helvétiques ont accéléré en février, ce qui devrait mettre du baume au coeur des fabricants à deux jours de l’ouverture à Bâle du Salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie.

Les exportations horlogères helvétiques ont accéléré en février, ce qui devrait mettre du baume au coeur des fabricants à deux jours de l'ouverture à Bâle du Salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie. /Photo prise le 27 janvier 2018/REUTERS/Régis Duvignau

Les ventes de montres suisses ont augmenté de 12,9% en février en rythme annuel, selon les chiffres de la fédération de l’industrie horlogère suisse publiés mardi, une performance légèrement supérieure à celle du mois précédent. Elles confortent l’optimisme pour 2018 affiché par les fabricants comme Swatch Group.

Les ventes des horlogers suisses commencent à redémarrer après l’effondrement du marché chinois en 2012.

Ils bénéficient, tout comme les maisons de luxe, de la demande émanant d’une nouvelle génération de consommateurs chinois.

Mais le secteur est encore confronté aux difficultés que connaissent certaines catégories de produits, notamment les montres plus accessibles qui se heurtent à la concurrence des montres intelligentes, voire des téléphones portables.

Les ventes sur le marché américain restent globalement faibles, même s’il reste l’un des trois principaux marchés des fabricants suisses, avec Hong Kong et la Chine. Tous les trois ont d’ailleurs affiché une croissance à deux chiffres en février.

Les exportations de montres reflètent les livraisons des marques aux distributeurs et non les produits vendus directement aux consommateurs. Leur amélioration ne constitue donc qu’un élément d’un marché plus large mais elle suggère que les niveaux des stocks dans les magasins se normalisent.

Les observateurs s’attendent à un ton plus optimiste des fabricants au salon de Bâle qui se déroulera du 22 au 27 mars.

“Le sentiment est en général positif et la tendance sur le marché chinois est solide”, relève Rogerio Fujimori, analyste chez RBC, ajoutant toutefois que la reprise sur le marché américain ne doit pas être surestimée.

Il souligne que les solides chiffres annoncés la semaine dernière par le distributeur hongkongais Emperor Watch & Jewellery suggèrent que les ventes aux consommateurs progressent également.

L’évolution progressive des ventes en magasins traditionnels vers les sites de commerce en ligne constitue également un défi pour le secteur, ajoute-t-il.

L’avenir de la manifestation à Bâle sera également probablement un sujet de conversation dans les allées du salon. Beaucoup de petites et moyennes marques n’y seront pas présentes, en raison des investissements financiers qu’elle exige, et un certain nombre de grands acteurs ont préféré se rendre à Genève en janvier, où se déroule un salon concurrent.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below