March 20, 2018 / 1:16 PM / 2 months ago

COR- Salt se lance dans le fixe en Suisse à prix réduits

ZURICH (Reuters) - (Bien lire que Salt n’est pas une filiale d’Iliad mais un investissement personnel de Xavier Niel)

(Bien lire que Salt n'est pas une filiale d'Iliad mais un investissement personnel de Xavier Niel)/ Xavier Niel, le fondateur d'Iliad. L'opérateur mobile Salt a annoncé mardi son arrivée sur le marché des télécommunications fixes en Suisse, une annonce qui fait reculer les titres de ses concurrents en Bourse de Zurich par crainte d'une guerre des prix. /Photo prise le 13 mars 2018/REUTERS/Charles Platiau

L’opérateur mobile Salt a annoncé mardi son arrivée sur le marché des télécommunications fixes en Suisse, une annonce qui fait reculer les titres de ses concurrents en Bourse de Zurich par crainte d’une guerre des prix.

Salt, dans lequel Xavier Niel, fondateur d’Iliad, a investi, s’appuiera sur le réseau de fibre optique de Swiss Fibre Net (SFN), coentreprise regroupant des compagnies électriques locales et régionales, ce qui lui permettra de disposer d’un réseau de fibre optique desservant plus de 30 villes et régions de Suisse. “D’autres extensions géographiques sont prévues dans les mois et les années à venir”, ajoute-t-il.

L’opérateur, qui concurrence déjà Swisscom et Sunrise Communications dans le mobile, précise dans un communiqué qu’il va proposer “une gamme complète de services de télécommunication en Suisse, y compris une offre ‘triple play’ (...) basée sur la technologie à large bande ultrarapide”.

Elle donnera accès à une connexion à très haut débit de 10 gigabits/seconde, à plus de 300 chaînes de télévision et à des appels illimités vers la Suisse pour 49,95 francs (42,60 euros) par mois.

Les clients disposant déjà d’un abonnement mobile Salt bénéficieront d’une réduction de 10 francs sur cette offre TV-internet-fixe permettant aussi d’accéder aux contenus d’Apple via le décodeur Apple TV 4k, de Zattoo et de Sky.

Avec un forfait mobile illimité en Suisse, le montant de l’abonnement atteint 64,90 francs par mois, ce qui est nettement inférieur aux prix pratiqués par Swisscom, Sunrise et UPC, filiale de Liberty Media.

Pour Ralf Beyeler, de la plateforme comparative moneyland.ch, Salt déclenche ainsi une guerre des prix. “Il est évident que les prix de Swisscom, Sunrise et UPC vont se retrouver sous pression”, prédit-il dans un communiqué.

Les titres Swisscom et Sunrise perdent respectivement 4,34% et 3,53% à 13h51 GMT sur le marché suisse, deux des plus fortes baisses de l’indice sectoriel européen des télécoms, qui recule de 0,85% au même moment.

Michael Shields, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below