March 20, 2018 / 10:06 AM / 9 months ago

Puma se fixe de nouveaux objectifs jusqu'en 2022

BERLIN (Reuters) - Puma a annoncé mardi de nouveaux objectifs à moyen terme dont une hausse annuelle d’environ 10% de son chiffre d’affaires ajusté des effets de changes jusqu’en 2022 et une rentabilité plus proche de celle de ses principaux concurrents Adidas et Nike.

Puma a annoncé mardi de nouveaux objectifs à moyen terme, à l'horizon 2022, dont une hausse annuelle d'environ 10% de son chiffre d'affaires ajusté des effets de changes et une marge opérationnelle d'environ 10%. /Photo d'archives/REUTERS/David Mdzinarishvili

L’action Puma prend 4,7% à la Bourse de Francfort vers 11h05 GMT, deuxième performance de l’indice des petites capitalisations, lui-même en hausse de 0,35%.

Le cours de Bourse de l’équipementier sportif allemand a été chahuté en janvier par le projet de scission de sa maison mère Kering avant de se redresser le mois dernier à la faveur d’annonces sur ses perpesctives pour 2018.

S’exprimant en marge d’une journée investisseurs, le président du directoire Bjorn Gulden a déclaré mardi s’attendre à ce que Kering et la famille Pinault, qui contrôle Kering, restent des actionnaires à long terme et a dit ne pas prévoir de changement majeur de stratégie.

Sous sa direction, Puma a lourdement investi ces dernières années dans le sponsoring de grandes équipes de football et en s’associant à des célébrités comme la chanteuse Rihanna.

Le groupe a dit mardi vouloir revenir dans le championnat américain de basket-ball et faire de la Chine son principal marché d’ici 2022.

La rentabilité de Puma reste nettement en retrait de celle de son compatriote Adidas et de celle l’américain Nike, numéro un du secteur; il a dit viser une marge opérationnelle d’environ 10% d’ici 2022 au plus tard après 5,6% en 2017, et contre 9,8% chez Adidas et 13,8% chez Nike sur l’exercice 2016/2017.

L’action Adidas a bondi la semaine dernière à la faveur d’un relèvement de l’objectif de marge opérationnelle à 11,5% en 2020.

Puma a également fait part de son intention de distribuer un dividende représentant 25% à 35% du bénéfice net consolidé à compter de 2019.

Il avait également annoncé le mois dernier qu’il comptait augmenter son bénéfice d’exploitation d’un tiers en 2018 et son chiffre d’affaires de 10%, anticipant une reprise des ventes d’articles de football en vue de la Coupe du monde en Russie, malgré l’absence de l’Italie dans cette compétition.

Emma Thomasson; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below