February 13, 2018 / 8:52 AM / 7 months ago

Walgreens a approché AmerisourceBergen

(Reuters) - La chaîne américaine de pharmacies Walgreens Boots Alliance a approché le grossiste en médicaments AmerisourceBergen en vue d’un rachat, rapporte le Wall Street Journal, ce qui pourrait accélérer la consolidation dans le secteur de la santé aux Etats-Unis.

L’action AmerisourceBergen a bondi de 15,7% lundi soir après la clôture à Wall Street et celle de Walgreens, qui compte environ 13.000 pharmacies dans le monde, essentiellement aux Etats-Unis, est restée inchangée.

Walgreens est valorisé 67,82 milliards de dollars (55,05 milliards d’euros) et AmerisourceBergen affiche une capitalisation boursière de 19,65 milliards de dollars, selon les données de Thomson Reuters.

Les organismes de remboursement des soins de santé et les chaînes de pharmacies sont confrontés à d’importants changements, notamment l’entrée en vigueur de l’Obamacare qui a généralisé l’assurance maladie. Ils doivent également faire face à la hausse des prix des médicaments et à la menace d’une concurrence nouvelle venue des distributeurs en ligne comme Amazon.com.

En décembre, la chaîne américaine de pharmacies CVS Health a officialisé le rachat d’Aetna, spécialisé dans l’assurance santé, pour 69 milliards de dollars.

Un rachat d’AmerisourceBergen par Walgreens marquerait donc une nouvelle étape dans un mouvement de consolidation verticale.

Des représentants du directeur général de Walgreens, Stefano Pessina, ont contacté il y a plusieurs semaines leurs homologues auprès du directeur général d'AmerisourceBergen, Steven Collis, écrit le WSJ, citant des sources proches du dossier. (on.wsj.com/2Ch5Gg9)

Contactés, AmerisourceBergen a dit ne pas avoir discuté d’une possible fusion ou acquisition et Walgreens n’était pas disponible.

Les deux sociétés sont déjà étroitement liées. Elles ont conclu en 2013 un accord sur 10 ans pour qu’AmerisourceBergen achète des médicaments pour Walgreens, qui a par la suite acquis 26% du grossiste.

Selon le WSJ, Walgreens augmenterait donc sa participation en rachetant les actions qu’il ne détient pas encore. A ce stade, aucune offre n’a été formulée et les discussions peuvent encore ne pas aboutir, ajoute le quotidien américain.

AmerisourceBergen réalise près de 30% de son chiffre d’affaires avec Walgreens, qui est son plus gros client.

Pour Ana Gupte, analyste chez Leerink, un accord Walgreens-AmerisourceBergen permettrait “d’améliorer la rentabilité du géant de la pharmacie grâce à sa puissance commerciale vis-à-vis des fabricants de médicaments brevetés et génériques”.

Ismail Shakil et Rishika Chatterjee à Bengalore; avec Peter Henderson à San Franciso, Caroline Humer à New York et Bhanu Pratap à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below