February 12, 2018 / 5:51 PM / 6 days ago

Amazon veut se développer dans les puces avec Blink

par Jeffrey Dastin

SAN FRANCISCO (Reuters) - Amazon a déboursé environ 90 millions de dollars (73 millions d‘euros) pour acquérir fin 2017 le fabricant de caméras de surveillance Blink, pariant secrètement sur les puces à faible consommation de la start-up américaine, a-t-on appris lundi de sources proches du dossier.

Les raisons de l‘opération et ses modalités financières, restées secrètes jusqu‘ici, cacheraient d‘autres ambitions. Selon l‘une des sources, les puces de Blink pourraient permettre à Amazon de réduire ses coûts de production et d‘allonger la durée de vie de la batterie de plusieurs produits électroniques, comme l‘Amazon Cloud Cam, voire l‘enceinte connectée Echo.

Amazon voit dans les appareils développés en interne la clé pour approfondir la relation avec ses clients. La Cloud Cam et l‘Echo ont actuellement besoin d‘une source d‘alimentation fixe pour fonctionner. Blink, qui revendique une autonomie de deux ans pour ses caméras avec seulement deux piles lithium AA, pourrait changer la donne.

Amazon n‘a pas souhaité s‘exprimer sur les termes de cette acquisition ni sa stratégie.

Blink a annoncé son rachat dans un blog le 21 décembre et peu de détails ont filtré depuis. Les analystes ont jusqu‘ici considéré que l‘acquisition faisait partie de la stratégie de distribution d‘Amazon et lui permettrait également de saisir des opportunités dans la domotique dans la perspective de la maison “intelligente”.

Les caméras de surveillance Blink, dont les premiers modèles ont été commercialisés en 2016, ne requièrent aucun câble d‘alimentation, à la différence de nombreux produits concurrents, ce qui les rend plus maniables. Vendus à partir de 99 dollars, ils sont aussi moins chers. La Cloud Cam filaire d‘Amazon est proposée à 119,99 dollars, tandis que le modèle sans fil Arlo de Netgear coûte encore plus cher.

“La durée de vie de la batterie est un gros problème dans les appareils connectés”, a déclaré Scott Jacobson, un ancien responsable d‘Amazon chargé des périphériques et aujourd‘hui directeur général de Madrona Venture Group. “Les caméras constamment allumées pendant des mois et qui ne nécessitent pas de connexion filaire ou d‘installation par un électricien peuvent changer la donne”, a-t-il ajouté.

Selon les sources, c‘est la hausse des ventes des caméras Blink sur le site d‘Amazon qui a mis la puce à l‘oreille du géant du commerce, l‘amenant à entamer des discussions avec sa cible.

Scott Jacobson pense qu‘Amazon pourrait utiliser l‘expertise de Blink dans les caméras pour l‘appliquer aux drones ou dans ses nouveaux magasins sans caisse.

Pour Matt Crowley, directeur général de Vesper, un spécialiste des capteurs et des semi-conducteurs qui fabrique des microphones, la conception exclusive des puces Blink rendra plus difficile la copie des appareils d‘Amazon.

A présent qu‘Amazon possède ses propres puces, le groupe peut supprimer des intermédiaires comme Ambarella qui fournit l‘alimentation des caméras GoPro et s‘adresser directement aux fabricants.

“L‘intégration verticale réduit les coûts”, souligne Matt Crowley. Les puces pour la vidéo “sont l‘un des composants les plus coûteux” dans une caméra.

Le journal The Information, citant une source, a rapporté lundi qu‘Amazon travaillait sur une puce dédiée à l‘intelligence artificielle destinée à Echo.

avec Stephen Nellis et Liana Baker,Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below