February 12, 2018 / 1:55 PM / in 12 days

Grande Bretagne: Fox s'engage sur l'indépendance de Sky News

LONDRES (Reuters) - Twenty-First Century Fox s‘est engagé lundi à maintenir Sky News en Grande-Bretagne pendant au moins cinq ans et à doter la chaîne de télévision d‘un conseil d‘administration indépendant, le groupe de Rupert Murdoch tentant ainsi d‘apaiser les craintes des régulateurs sur son offre sur Sky.

La Competition and Markets Authority (CMA), l‘autorité de la concurrence en Grande-Bretagne, a préconisé en janvier de bloquer l‘offre de 11,7 milliards de livres (13,2 milliards d‘euros) de Fox sur les parts de Sky qu‘il ne détient pas encore à moins qu‘un moyen soit trouvé pour limiter l‘influence de Murdoch sur la chaîne d‘information.

Fox conteste cette appréciation, basée selon lui sur des erreurs juridiques et factuelles, mais n‘en a pas moins proposé des remèdes en suggérant de mettre en place un “pare-feu” autour de Sky News.

“L‘effet combiné des remèdes de pare-feu proposés est qu‘il ne pourra y avoir de circonstances dans lesquelles, après la transaction, le MFT (le trust de la famille Murdoch) ou des membres de la famille Murdoch puissent influencer directement ou indirectement la ligne éditoriale de Sky News”, a déclaré Fox dans un communiqué.

Il a ajouté souscrire au point de vue de la CMA selon lequel le rachat éventuel d‘actifs de Fox par Disney, y compris ses parts dans Sky, devait être pris en considération.

En janvier, la CMA avait suggéré trois solutions en réponse à ses réserves : isoler Sky News de l‘influence de Fox, scinder ou céder la chaîne, ou alors bloquer l‘offre de Fox.

Les propositions de Fox ont été publiées par la CMA lundi. L‘autorité présentera ses conclusions au gouvernement d‘ici le 1er mai et le secrétaire d‘Etat en charge des médias, Matt Hancock, aura jusqu‘au 14 juin pour prendre sa décision.

Sky a dit approuver la proposition de Fox. “Les remèdes proposés (...) éliminent la source des inquiétudes de la CMA, à savoir l‘influence potentielle de MFT sur les décisions éditoriales de Sky News”, a indiqué le groupe britannique de télévision payante. “Ils vont droit au but et sont faciles à contrôler.”

L‘action Sky progresse de 0,38% à 10,51 livres vers 13h30 GMT à la Bourse de Londres.

Paul Sandle, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below