February 7, 2018 / 8:17 PM / in 15 days

Le Brésil approuve sous conditions le mariage Bayer-Monsanto

BRASILIA (Reuters) - Le Brésil, puissance agricole et des matières premières d‘envergure mondiale, a approuvé mercredi le projet de rachat de l‘américain Monsanto par l‘allemand Bayer, qui pourrait donner naissance au numéro un mondial des semences et des pesticides.

Le Cade, autorité brésilienne de la concurrence, pose toutefois comme condition que les deux groupes appliquent les propositions qu‘ils ont avancées pour obtenir ce feu vert, notamment la vente déjà annoncée d‘activités de Bayer dans les semences et les herbicides à BASF pour 5,9 milliards d‘euros.

Les Etats-Unis et l‘Union européenne n‘ont pas encore donné leur aval à ce rachat de Monsanto par Bayer pour 63,5 milliards de dollars (50,9 milliards d‘euros).

Bayer a soumis récemment des propositions à la Commission européenne pour tenter d‘apaiser ses craintes en matière de concurrence et l‘exécutif européen a prolongé son examen du dossier jusqu‘au 5 avril.

Bruno Federowski et Leonardo GoyBertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below