February 7, 2018 / 7:41 AM / in 6 months

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme sur les indices indiquent une ouverture en hausse dans le sillage du rebond de Wall Street après un vif mouvement de correction :

Electrolux, qui est à suivre mercredi à la Bourse de Stockholm, a annoncé que la direction de la concurrence française le soupçonnait d'entente sur les prix du gros électroménager en France entre septembre 2006 et avril 2009 et qu'elle entendait émettre une communication des griefs en mars. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

* SANOFI a annoncé mercredi un recul de ses résultats au quatrième trimestre, sur lesquels pèse notamment une charge liée aux difficultés de son vaccin contre la dengue, qui fait l’objet d’une polémique sur ses effets potentiellement négatifs.

* RENAULT - L’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a annoncé mercredi qu’elle avait signé un protocole d’accord avec la société chinoise de voitures avec chauffeur Didi Chuxing afin d’étudier les possibilités de coopération autour d’un nouveau service de VTC par voitures électriques en Chine.

* RIO TINTO a publié mercredi un bénéfice en hausse de 69% en 2017, soutenu par la hausse des prix des matières premières, minerai de fer et charbon en tête, et annoncé un nouveau programme de rachat d’actions d’un milliard de dollars (807 millions d’euros).

* STATOIL augmentera son dividende, ses investissements et ses dépenses de prospection cette année après avoir publié mercredi un bénéfice du quatrième trimestre supérieur au consensus.

* TESCO - Un cabinet juridique a annoncé mercredi avoir engagé une procédure judiciaire contre le groupe de distribution au nom de salariées pour réclamer l’indemnisation des écarts de rémunération entre hommes et femmes, en précisant que le montant global des indemnisations potentielles pourrait atteindre quatre milliards de livres sterling (4,5 milliards d’euros).

* ABN AMRO a publié mercredi un bénéfice nettement supérieur au consensus et ajouté qu’elle n’oubliait pas son objectif de constituer des matelas de fonds propres substantiels, dans la mesure où les nouvelles normes prudentielles auront sans doute des conséquences sensibles sur son profil de risque.

* HANNOVER RE a fait savoir mercredi qu’il anticipait un bénéfice net annuel au-dessus de ses prévisions à 950 millions d’euros et table pour 2018 sur un bénéfice net supérieur au milliard d’euros.

* CARLSBERG a dégagé un bénéfice annuel nettement inférieur aux attentes des analystes, pénalisé notamment par une baisse importante des volumes de ventes sur le marché russe.

* ELECTROLUX a annoncé mercredi que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes française l’avait informé de son intention de publier une communication des griefs pour infraction présumée au droit de la concurrence en France.

* FNAC DARTY - La société française de courtage en assurances SFAM a annoncé mardi avoir acquis une participation de plus de 11% dans le distributeur pour 335 millions d’euros, devenant son deuxième actionnaire derrière l’allemand Ceconomy.

* ORANGE a dit mardi avoir été assigné en justice par TF1, le groupe de télévision voulant par là forcer l’opérateur télécoms à cesser de diffuser ses chaînes à la suite de l’échec de leurs négociations commerciales.

* ABERTIS, GAS NATURAL - Francisco Reynes, le directeur général d’Abertis, a quitté l’opérateur autoroutier espagnol pour prendre la tête de Gas Natural, a-t-on appris lundi. Il est remplacé par l’actuel directeur financier d’Abertis, Jose Aljaro.

* NATUREX a annoncé mardi une croissance organique de 5,9% de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre 2017 après trois trimestres de baisse liée aux mesures de rationalisation du portefeuille produits et à une forte volatilité sur certains marchés.

* MAISON FRANCE CONFORT a confirmé mardi prévoir pour l’ensemble de l’exercice 2017 une nette amélioration de sa rentabilité opérationnelle par rapport au 31 décembre 2016. Le groupe table également sur une croissance de son chiffre d’affaires et sur une “bonne” rentabilité opérationnelle en 2018.

* HERIGE a annoncé mardi une hausse de 5,2% de son chiffre d’affaires pour 2017, “en ligne avec une reprise progressive du secteur mais toujours soumis à un contexte de marge contraint”.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below