February 2, 2018 / 9:18 PM / 4 months ago

Allergan achève sa restructuration, accélère en Chine

par Matthias Blamont

Allergan a l'intention d'embaucher 200 personnes supplémentaires cette année en Chine, où le fabricant du Botox sera aussi à l'affût d'acquisitions potentielles, a déclaré vendredi à Reuters Marc Princen, son vice-président exécutif chargé de l'international. /Photo d'archives/REUTERS/Brian Snyder

PARIS (Reuters) - Allergan a l’intention d’embaucher 200 personnes supplémentaires cette année en Chine, où le fabricant du Botox sera aussi à l’affût d’acquisitions potentielles, a déclaré vendredi à Reuters Marc Princen, son vice-président exécutif chargé de l’international.

Le laboratoire pharmaceutique américain est sur le point d’achever complètement une restructuration qui s’est traduite par le départ d’un millier de salariés, plus de 5% des effectifs, pour faire face à une baisse des revenus liée à la concurrence subie par son deuxième produit phare, le collyre Restasis contre la sécheresse oculaire.

Allergan a pour objectif de réaliser environ 500 millions de dollars de chiffre d’affaires annuel en Chine d’ici 2022, a déclaré Marc Princen lors d’un entretien accordé à Reuters en marge du congrès de dermatologie cosmétique et esthétique (IMCAS) à Paris.

Le groupe a généré environ 180 millions de dollars de revenus en Chine l’an dernier, a-t-il ajouté.

“Pour l’heure, 80% de notre chiffre d’affaires est réalisé aux Etats-Unis et 20% à l’étranger. Sur les cinq années qui viennent, nous passerons de 20% à 30%”, a dit Marc Princen.

“L’accent sera mis sur les marchés à fort potentiel, par exemple la Chine. Nous avons embauché 300 personnes là-bas en 2017 et nous avons augmenté nos ventes de 60%. Nous embaucherons encore 200 personnes cette année”, a-t-il détaillé.

Marc Princen a déclaré que son équipe avait identifié 12 marchés clés en dehors des Etats-Unis. Parmi eux figurent la Chine, le Brésil, la Russie et des pays européens comme la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne.

“Je crois vraiment au potentiel de l’Europe continentale par exemple. Nous pouvons y avoir une croissance à deux chiffres en faisant ce qu’il faut. En ce moment, en Europe, nous avons une croissance autour de 7% à 8%, ça va croître...”, a-t-il estimé.

Allergan, qui a récemment racheté Zeltiq Aesthetics pour 2,48 milliards de dollars, a les moyens de croître de manière organique mais d’autres acquisitions seront envisagées, a poursuivi le dirigeant.

“Ce que nous n’allons pas faire : des méga-opérations, ça, on ne le fera pas”, a-t-il dit. “Mais nous achèterons des produits encore aux premiers stades, que nous développerons et commercialiserons ; plus ils seront proches du lancement mieux ce sera”, a-t-il ajouté sans plus de précision.

Allergan doit publier ses résultats annuels le 6 février.

Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below