February 1, 2018 / 12:16 PM / 17 days ago

Enquête préliminaire sur l'avarie d'un moteur d'Airbus A380

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur l‘avarie de moteur d‘un Airbus A380 d‘Air France le 30 septembre 2017, à la suite d‘une plainte de 11 passagers pour mise en danger délibérée de la vie d‘autrui, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Cet appareil d‘Air France effectuait un vol entre Paris et Los Angeles avec 497 passagers et 24 membres d‘équipage quand la rupture d‘une pièce, que l‘enquête technique doit encore identifier, dans un réacteur, a causé un “dommage moteur non contenu”, c‘est-à-dire des dégâts non contenus par la nacelle du moteur.

L‘appareil avait dû atterrir d‘urgence à Goose Bay, au Canada ( et). Il était alors apparu que la “soufflante” (la pièce la plus en avant du moteur) était manquante et s‘était vraisemblablement détachée en vol.

L‘enquête judiciaire préliminaire a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens, précise-t-on de source judiciaire.

Un porte-parole d‘Air France a déclaré à Reuters que la compagnie aérienne collaborait “pleinement” avec le bureau enquêtes et analyses (BEA) de l‘aviation civile “pour comprendre les circonstances et les causes de cet incident”.

“La compagnie n‘exclut pas la possibilité d‘engager des poursuites une fois que l‘enquête du BEA sera terminée”, a-t-il ajouté.

Interrogé par Reuters, un porte-parole d‘Airbus a pour sa part déclaré que le groupe aéronautique européen avait bien été informé de la démarche de 11 passagers du vol AF66. “Airbus fournira une assistance technique totale aux autorités chargées des investigations sur cet incident”, a-t-il ajouté.

L’avion a été ramené par Air France le 6 décembre dernier à l‘aéroport parisien de Roissy, après changement à Goose Bay du moteur défaillant, un moteur GP 7200 de la joint venture Engine Alliance formée par General Electric et Pratt & Whitney.

Le moteur accidenté a été transporté au centre de maintenance d‘Engine Alliance à Cardiff.

Selon Air France, l‘Airbus A380 a pour sa part été remis en service le 15 janvier sur la liaison avec Johannesburg, après une opération de maintenance à Roissy.

Un autre accident grave de moteur avec dommage “non contenu” s‘était produit en novembre 2010 sur un A380 de la compagnie australienne Qantas doté de réacteurs Rolls Royce, au décollage de l‘aéroport de Londres-Heathrow.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below