January 31, 2018 / 9:25 PM / 9 months ago

Wall Street finit en légère hausse malgré la Fed

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a finalement fini en légère hausse mercredi, interrompant une violente séquence baissière entamée lundi, même si les déclarations de la Réserve fédérale au sujet d’une accélération anticipée de l’inflation ont effacé une partie de ses gains.

La Bourse de New York a finalement fini en légère hausse mercredi. Porté par la bonne tenue de l'action Boeing, l'indice Dow Jones a gagné 0,28%. /Photo prise le 31 janvier 2018/REUTERS/Brendan McDermid

Porté par la bonne tenue de l’action Boeing, l’indice Dow Jones a gagné 0,28%, soit 72,50 points, à 26.149,39. Le S&P-500, plus large, a pris 1,38 point, soit 0,05%, à 2.823,81. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 9,00 points (+0,12%) à 7.411,48.

En séance, le Dow a un moment affiché une hausse de 1% avant de brièvement basculer dans le rouge à la suite des annonces de la Fed, intervenues deux heures avant la clôture.

Même si le Dow Jones a accusé lundi et mardi son plus net recul sur deux jours depuis le mois de septembre 2016, l’indice vedette de Wall Street termine le mois de janvier sur un gain de près de 6%, enchaînant sa dixième hausse mensuelle de suite.

Le S&P 500, également sur une série de dix mois de gains de suite, a pris 5,5% en janvier. Le Nasdaq a avancé de 7,4%, progressant pour sa part pour le septième mois d’affilée.

La Réserve fédérale américaine a, sans surprise, laissé ses taux inchangés à l’issue de la première réunion de son comité de politique monétaire de l’année, tout en ajoutant qu’elle anticipait un renchérissement de l’inflation en 2018, laissant ainsi la porte ouverte à un tour de vis en mars.

La banque centrale américaine a relevé ses taux à trois reprises en 2017 et anticipe à ce stade trois nouvelles hausses cette année.

“Le fait que la Fed prenne acte d’une accélération de la progression de l’inflation fait de trois hausses de taux en 2018 le scénario “de base”, ce qui laisse peut-être entrevoir une quatrième”, a déclaré Mike Terwilliger, gérant de portefeuille chez Resource Credit Income Fund.

BONNE SANTÉ DE L’ÉCONOMIE AMÉRICAINE

Le dollar a dans un premier temps bien réagi aux annonces de la Fed, gagnant à un moment 0,15% face à un panier de devises internationales avant d’effacer ses gains.

Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt du Trésor à 10 ans a brièvement atteint 2,75%, du jamais vu depuis avril 2014, avant de revenir à 2,71%.

Les cours du pétrole ont progressé, interrompant une série de deux baisse de suite, et ce malgré l’annonce de la première hausse des stocks de brut aux Etats-Unis depuis près de trois mois.

Signe de la bonne santé de l’économie américaine, le secteur privé aux Etats-Unis a créé 234.000 emplois en janvier, un nombre nettement supérieur aux attentes des économistes, montre l’enquête mensuelle publiée dans la journée par ADP.

Et les promesses de ventes de logements anciens ont augmenté en décembre pour le troisième mois consécutif, portées par la bonne tenue du marché de l’emploi.

Boeing a publié une prévision de bénéfice annuel nettement supérieure aux attentes du marché en anticipant une nouvelle année record pour ses livraisons d’avions, ce qui a permis au titre de terminer sur un gain de près de 5%, soit la plus forte hausse du Dow Jones.

Le numéro un mondial de l’aéronautique compte livrer entre 810 et 815 avions commerciaux en 2018, soit jusqu’à 6,8% de plus que l’année dernière. En 2017, Boeing a livré 763 appareils, ce qui constituait déjà un record pour l’ensemble du secteur, lui permettant de terminer l’année devant son concurrent européen Airbus.

Le secteur pharmaceutique a pesé sur la cote, subissant avec -1,35% le recul le plus marqué de la séance, toujours sous le coup de l’annonce faite mardi par Amazon.com, Berkshire Hathaway et JPMorgan Chase disant qu’ils allaient s’associer dans une coentreprise destinée à faire baisser les coûts d’assurance maladie de leurs employés américains.

Quelque 8,05 milliards de titres ont été échangés, total supérieur à la moyenne de 7,18 milliards des 20 dernières séances.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below